Bernard Graber

Secrétaire général de l’Union rationaliste

Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

20 septembre 2007

Lettre ouverte sur les OGM

Paris le 20 septembre 2007

Monsieur Jean-Louis BORLOO
ministre d’Etat, ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables

Madame Nathalie KOSCIUSKO MORIZET
secrétaire d’Etat à l’écologie

Monsieur le Ministre, Madame,

Le journal Le Monde daté du 20 septembre apprend que vous vous préparez à accepter un gel de la commercialisation des semences OGM comme « un des éléments qui doit permettre à M. Borloo d’obtenir un compromis général lors de la grande table ronde du Grenelle, qui se tiendra fin octobre » et au prétexte « qu’on ne peut pas contrôler la dissémination. Donc on ne va pas prendre le risque. »

On comprend que la question des OGM ne soit qu’un détail dans le vaste débat qui va s’ouvrir avec au programme des sujets autrement importants mais elle a pris dans l’opinion une valeur symbolique considérable et il serait bien dommage de ne pas profiter de la circonstance pour élever un peu le niveau de réflexion du grand public. Ce serait bon pour la démocratie qui ne vaut qu’éclairée comme le disait Spinoza, pour le progrès scientifique, pour l’économie, et même pour l’honneur du pays qui passe aux yeux de l’Europe pour un peu rétrograde.

L’erreur serait sans doute de renvoyer dos à dos comme deux écoles équivalentes les adversaires et les défenseurs des OGM. Il y a d’un côté la recherche scientifique avec toute sa rigueur, sa technicité, sa remise en cause permanente, sa communication constante au niveau mondial, sa soumission aux lois de la nature qu’elle ne peut découvrir que si elle en accepte les règles et, de l’autre, des groupuscules d’imprécateurs persuadés de détenir La vérité parfois assistés de scientifiques dévoyés qui ne respectent pas leur déontologie.

L’esprit scientifique est une des grandes valeurs de l’homme. Le rabaisser au niveau de ses détracteurs serait une mauvaise action.

L’Union rationaliste à laquelle j’appartiens (présidente Hélène Langevin-Joliot) a élaboré un bref ‘argumentaire’ sur les OGM destiné au public pour l’aider à situer le débat. Permettez-moi de le joindre à cette lettre.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, Madame, l’assurance de ma haute considération.

Bernard Graber
Secrétaire général de l’Union rationaliste

Venez découvrir

Les Cahiers Rationalistes

Venez découvrir

Raison Présente

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *