Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

France Culture

Pour un universalisme minoritaire

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Bruno Perreau, politiste, Professeur au MIT, pour parler de son livre “Sphère d’injustices, pour un universalisme minoritaire”, qui vient de paraître aux Éditions la Découverte.
Dans le contexte du mouvement #Blacklivesmatter, Bruno Perreau analyse notamment comment les manifestations américaines contribuèrent à la mobilisation contre le racisme en France et notamment après le meurtre d’Adama Traoré à Persan le 19 juillet 2016.
Qu’est-ce qu’un “corps minorisé” ? Que signifie “la substituabilité des personnes”, les” vies en résonance”, autant de questions décisives à l’heure d’une montée de l’extrême droite dans de très nombreux pays.

L’ île au bonheur ou Fukushima en japonais

Avec Harry Bernas, physicien, à propos de son autobiographie scientifique, “L’île au bonheur. Hommes, atomes et cécité volontaire”, parue aux Editions du Pommier en 2022.
Bibliographie :
L’île au bonheur Editions du Pommier 2022
Raison Présente – N°225 “Science et armement”
Raison Présente – N°206 “L’innovation une injonction ?” – “Harry Bernas, Qu’as-tu vu à Fukushima ?” …

Autour du travail d’Alain Policar

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Alain Policar, politiste, membre de l’Union rationaliste et du Comité de rédaction de Raison présente, a été nommé en avril 2023 par Pap Ndiaye au Conseil des sages de la laïcité et de l’intégration.
Avec Alain Policar Sociologue, chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof)
La nomination d’Alain Policar a fait l’objet d’un nombre de critiques aussi injustifiées qu’ignorantes. Cette invitation est l’occasion de revenir sur son travail pour l’éclairer.

L’offensive contre la ligue des droits de l’homme

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Patrick Baudouin, Président de la Ligue des droits de l’homme.
Depuis le début du mois d’avril, cette vénérable association créée au moment de l’affaire Dreyfus, subit des attaques en règle de la part du gouvernement d’Emmanuel Macron, non seulement dans les propos menaçants de Gérald Darmanin prononcés au Sénat, mais aussi dans ceux d’Elisabeth Borne. Comment expliquer cette offensive ? …

Menace sur l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Le 8 mars dernier, le président de la République décidait la suppression de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), et son rattachement à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).
La violence et la brutalité de cette décision, son arbitraire ont scandalisé d’abord les 1700 employés de l’IRSN, mais avec eux, tous ceux qui connaissent la légitimité et le sérieux des avis et de l’expertise de l’IRSN.
Avec Thierry Charles : ingénieur civil des Mines, il a été pendant huit ans directeur général adjoint de l’IRSN, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).