Bureau de l’UR

1/07/2022

Colloque de L’Union rationaliste 2022

Samedi 19 novembre 2022 (9h30-17h30)
Paris, École normale supérieure, salle Dussane

 LA FABRIQUE DE L’OPINION

Avant-propos

Enfin, la crise sanitaire a remis au centre du débat des questions telles que la désinformation et la « mal-information » sur la pandémie, interrogeant la responsabilité aussi bien de certains médias que de chercheurs.

Le thème de la manipulation de l’opinion est très large, il est étudié de longue date et va jusqu’à concerner une « fabrique du consentement ». Il peut inclure aussi bien les techniques étatiques de propagande que le domaine des relations publiques. Il peut aussi viser à produire une opinion favorable à une firme ou un produit.  Il inclut toute la technologie de « capture de l’attention » visant à façonner les comportements (toute la technologie de « capture de l’attention »).

 Dans le débat contemporain, le thème est étroitement associé à celui de l’infox, et les deux épisodes marquants de 2016, l’élection du président américain Donald Trump et le vote britannique en faveur du Brexit, ont mis en évidence une forme d’ingénierie de l’opinion mobilisant les réseaux sociaux (voir l’affaire Cambridge Analytica pour le volet britannique, ainsi que toute une panoplie de mesures pour le volet américain). La pandémie de Covid depuis deux ans et la guerre en Ukraine, actuellement, ont confirmé l’ampleur de cette question.

 Des recherches récentes permettent de repérer des effets d’« astroturf » — du nom d’une marque de gazon artificiel — c’est-à-dire une technique consistant en la simulation d’un mouvement spontané ou populaire, à des fins d’ordre politique ou économique, pour fabriquer l’opinion. Cette technique consiste à donner l’impression d’un sentiment majoritaire pour justifier une prise de position, à partir d’un petit nombre de comptes sur des réseaux sociaux et des robots numériques.

Le colloque tentera de donner un panorama assez large des formes actuelles de manipulation de l’opinion, en prenant en compte les environnements dans lesquels nous nous trouvons aujourd’hui (numérique, presse, information, éducation). Il donnera aussi un éclairage sur les nouvelles techniques qui contribuent à la désinformation.

Il instruira entre autres les questions suivantes :

  • Quelles en sont les observables aujourd’hui ?
  • Y a t’il une forme spécifique de désinformation sur les sciences ?
  • Comment mesurer l’efficacité d’une opération de désinformation ?
  • Toute action sur l’opinion publique est-elle répréhensible ?

 

Intervenants

David Chavalarias, Carine Delrieu, Stéphane Foucart, Jean-Gabriel Ganascia, Jean-Baptiste Jeangene-Vilner, Rudy Reichstadt, Monique Sicard, Agnès Vernet, Anna Zielinska

 Comité d’organisation

Robert Barouki, Nelly Bensimon, Mathias Girel, Daniel Kunth, Michèle Leduc, Antoine Triller

 

Venez découvrir

Les Cahiers Rationalistes

Venez découvrir

Raison Présente

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.