Union rationaliste

Colloque 2021-2022

28/12/2021

Sauvons l’école publique !

COLLOQUE DE L’UNION RATIONALISTE Jeudi 10 février 2022 Ecole normale supérieure – Salle Dussane – 45 rue d’Ulm Paris 5ème

Voir les vidéos des interventions

L’Union rationaliste consacre son prochain colloque à l’état de l’école publique, dont l’inquiétante baisse globale des résultats se poursuit pour notre pays. Celle-ci est attestée par exemple par les enquêtes internationales TIMSS qui testent les connaissances en maths et en sciences des élèves au niveau du CM1 : la France est au-delà de la 40ème place, en queue des pays européens. De même pour la classe de 4ème TIMSS compare les années 1995 et 2019 : pratiquement tous les pays ont progressé mais pas la France, où les compétences en maths de nos jeunes élèves ont régressé de 50 points sur 500. Très préoccupante aussi est la constatation, attestée par toutes les enquêtes, d’une forte corrélation entre le taux élevé de décrochage scolaire et le niveau de vie et le bagage culturel des familles. Concurrencée déloyalement par la montée des écoles privées de toutes sortes, l’école publique joue de moins en moins son rôle dans la réduction des inégalités sociales entraînant des inégalités intellectuelles.

Avec ce colloque l’Union rationaliste développera la réflexion sur les causes de cette dégradation et explorera des pistes pour y remédier impliquant tous les acteurs concernés : les professeurs des écoles et de collège, et aussi les élèves et les parents, ainsi que tous les citoyens conscients des enjeux de l’éducation pour la démocratie. Sera en particulier évoquée la responsabilité collective d’accompagnement des enseignants, peu stimulés par leur environnement et leurs conditions de travail, souvent désorientés voire découragés devant leur classe car leur préparation initiale est très insuffisante et surtout inadaptée aux évolutions incessantes de la société. Les enjeux d’une bonne formation aux sciences pour les élèves sont cruciaux pour le progrès social, car la maîtrise de la démarche scientifique est un outil de poids pour la démocratie. Le colloque évoquera tout particulièrement les détours pour ré-enchanter l’apprentissage des connaissances auprès des jeunes de tous les milieux.

*****

PROGRAMME DU COLLOQUE

(Télécharger le programme en PDF)

 Antoine Triller, Président de l’Union rationaliste
Ouverture du colloque

Christian Lorenzi, professeur en psychologie expérimentale, ancien directeur des études à l’ENS.
              Modération des débats avec le public

Jacques Bernardin, président du GFEN (Groupe français d’éducation nouvelle)

Repenser l’éducation

L’école publique est de plus en plus privée de moyens, de liberté pédagogique… et d’ambition. La crispation sur des fondamentaux pensés à courte vue, l’incitation prescriptive d’une méthode d’enseignement, de « l’instruction directe », vendus au nom d’une neuroscience omnipotente, étaient censés réduire voire éradiquer les difficultés scolaires. Or, Les résultats aux évaluations le démentent, pointant un accroissement des écarts selon l’origine sociale et une faiblesse sur les compétences les plus exigeantes : compréhension, résolution de problèmes, raisonnement… Des salaires aux conditions de travail en passant par les contenus enseignés, irait-on vers une pauvre école publique invitant à traverser la rue pour cultiver l’entre-soi dans le privé ? Face aux défis contemporains de toute nature, autour de quelles lignes forces l’éducation doit-elle être repensée ? Démocratiser l’accès à la culture et œuvrer à l’émancipation exige d’interroger les contenus mais aussi leur mode d’appropriation, en s’appuyant notamment sur les processus socio-historiques dont ils sont redevables, comme autant de leçons d’humanité… 

Laurence De Cock, historienne, professeure, docteure en sciences de l’éducation et auteure (« École publique et Émancipation sociale », Agone 2021)

 Comment reconstruire l’école publique pour l’égalité et l’émancipation ?

Après avoir dressé un bilan sur l’état actuel de l’école publique suite à 20 ans de déstructuration, dont les cinq dernières années – avec le Ministère Blanquer- sont davantage des années de destruction, Laurence de Cock se propose de revenir sur les fondements historiques des principes d’une éducation nationale théorisés par les révolutionnaires et certains pédagogues de l’éducation nouvelle pour voir ce qu’il en reste aujourd’hui. Sur quelles bases faut-il refonder l’École, quels nouveaux défis faut-il relever, quelles pistes ouvrir ? 

 Etienne Ghys, mathématicien, directeur de recherche au CNRS, académicien

Quelques réflexions sur l’enseignement des sciences dans notre système scolaire

Les enquêtes internationales montrent un déclin régulier du niveau scientifique des élèves en France. Ceci est d’autant plus regrettable que la plupart des enfants ont une véritable appétence pour les sciences, tout au moins à l’école élémentaire. Quelles sont les causes de ce déclin, quels remèdes peut-on envisager ? Ces questions sont bien entendu complexes et n’ont pas de réponses simples et définitives. Les programmes scolaires sont-ils adaptés ? Comment améliorer la formation initiale et continue des professeurs ? La carrière d’enseignant est-elle suffisamment attractive ? La présentation  proposera quelques pistes de réflexions autour de ces questions difficiles.

 

Comité d’organisation : Nelly Bensimon, Michel Henry, Emmanuelle Huisman-Perrin, Daniel Kunth, Michèle Leduc.

 

*****

VIDEOS DES INTERVENTIONS

  • Présentation d’Antoine Triller, président de l’Union rationaliste
  • Intervention de Jacques Bernardin, président du GFEN :

    Repenser l’éducation

  • Présentation de Michèle Leduc, membre de l’Union rationaliste
  • Intervention de : Etienne Ghys, mathématicien, directeur de recherche au CNRS, académicien :
    Quelques réflexions sur l’enseignement des sciences dans notre système scolaire
  • Présentation d’Emmanuelle Huissemenn-Perrin, membre de l’Union rationaliste
  • Intervention de Laurence De Cocq, historienne, professeure, docteure en sciences de l’éducation et auteure (« École publique et Émancipation sociale », Agone 2021) :
    Comment reconstruire l’école publique pour l’égalité et l’émancipation ?

Venez découvrir

Les Cahiers Rationalistes

Venez découvrir

Raison Présente

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME

  • Présentation d’Antoine Triller, pésident de l’Union rationaliste
  • Intervention de Jacques Bernardin, président du GFEN :

    Repenser l’éducation

2 réflexions sur “Colloque 2021-2022”

  1. Bonjour,
    Une étudiante en mathématiques de bon milieu social qui ignore le mot sagacité. Un étudiant du Cnam bac plus 5 qui en ” réfléchissant ” place Louis XIV au 14 ème siècle. Un doctorant en philosophie Ens qui en séminaire pose une question où il relie Platon et Arlette Laguiller, et ensuite demande si Platon pouvait s’adresser aux femmes en tant que corps social.
    De Charles Coutel présent au colloque Après la déconstruction :”mettre le peuple en accusation en le privant des mots qui lui permettraient de comprendre “.
    Etc…
    Bien à vous
    Hervé Thibaut

  2. François BEAUJEU

    À l’École comme ailleurs, laïcité ==> croyants et incroyants traités à égalité.
    Il y a un enseignement des faits religieux au collège. D’accord.
    Mais alors, pourquoi pas un enseignement des faits athées et agnostiques ?
    C’est ce que nous (cultures et fraternité) proposons.
    François BEAUJEU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.