Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Publications et médias

Thématique
À venir

Carte blanche à François Graner

« Faut-il interdire la recherche ? »
À l’invitation de l’Union rationaliste, carte blanche à François Graner, Directeur de recherches au CNRS, Institut Curie, Paris. Ses recherches portent sur les liens entre la physique microscopique et le monde qui nous entoure. La séance sera modérée par Michèle Leduc.

Résumé : Il y a beaucoup d’excellentes motivations, individuelles ou collectives, de faire de la recherche. Inversement, l’activité de recherche a de nombreuses retombées négatives, avec deux particularités : l’impossibilité de la réguler ; et surtout un fort impact indirect, à terme, sur l’humanité et la planète. Virus dangereux, croissance économique, dualité civil-militaire… Peut-on faire une analyse « bénéfice-risque » de la recherche ?

Le mardi 20 février 2024 à 19H30
Entrée libre sur réservation

En savoir plus
Transition écologique & rationalité

Les personnels de la recherche face aux défis environnementaux

LA RESPONSABILITÉ DES SCIENTIFIQUES

 La société interpelle le scientifique et le politique sur les conditions de vie dans le domaine de la santé. À ces demandes se rajoutent des questions, très pressantes aujourd’hui, sur la qualité de l’environnement, avec des inquiétudes sur le changement climatique, la maîtrise d’une énergie décarbonée et le respect de la biodiversité. On attend du scientifique qu’il contribue à trouver des solutions, à proposer des initiatives et qu’il participe à l’élaboration d’une politique qui puisse satisfaire les objectifs de développement durable énoncés par l’ONU dans son agenda 2030.
Les chercheurs[2] contribuent largement à la définition de l’impact environnemental des activités humaines. Ainsi, pour le réchauffement climatique, la recherche scientifique a été mise à forte contribution pour aboutir aux conclusions du premier volet du dernier rapport du GIEC en août 2022[3]. Dans un souci de réflexivité et de responsabilité individuelle et collective, la communauté scientifique elle-même est appelée à repenser en profondeur d’une part ses pratiques, d’autre part ses finalités et ses valeurs, pour les mettre en cohérence avec l’ensemble des défis environnementaux auxquels la planète est aujourd’hui confrontée…

En savoir plus
Communiqués

Disparition de Gabriel Gohau

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Gabriel Gohau, fidèle collaborateur de l’Union rationaliste depuis 1959.
Gabriel Gohau, président du Comité français d’histoire de la géologie de 1996 à 2016, a mené d’importantes recherches dans ce domaine, en parallèle avec sa carrière de professeur au Lycée Janson de Sailly. Il est l’un des fondateurs de Raison Présente et a longtemps contribué aux travaux du comité de rédaction de la revue.

En savoir plus
Sections locales

Rencontres Sciences et culture #6

Jeudi 18 janvier 2024, Invité de notre rencontre, Harry Bernas pour son livre “Les Merveilleux Nuages – Que faire du nucléaire ?”
Physicien spécialiste de nanosciences, il a dirigé le Centre de sciences nucléaires et de sciences de la matière (CNRS Université Paris-Saclay) et coordonné un programme européen dans le domaine des matériaux irradiés. À propos de l’histoire du nucléaire, il a déjà publié L’Île au bonheur. Hommes, atomes et cécité volontaire. (Le Pommier, 2022).

En savoir plus
Sections locales

Rencontres Sciences et culture #5

Jeudi 14 décembre 2023, Invitée de notre rencontre, Annabelle KREMER-LECOINTRE publie “La science à l’épreuve des mauvaises langues”
Annabelle KREMER-LECOINTRE est enseignante agrégée en Science de la Vie et de la Terre et ingénieure de formation.
La séance sera animée par Geneviève Guyot, membre de l’Union rationaliste…

En savoir plus
Cartes blanches

Carte blanche à Daniel Andler

« Où placer l’intelligence artificielle ? »
À l’invitation de l’Union rationaliste, carte blanche à Daniel Andler mathématicien et philosophe français né le 9 juin 1946. Il est professeur émérite de Sorbonne Université, membre de l’Académie des sciences morales et politiques. Il a fondé le Département d’études cognitives (École normale supérieure), qu’il a dirigé de 2001 à 2005. Il y fonde et dirige le groupe Compas : Éducation, cognition, technologie à partir de 2006. Daniel Andler est l’un des membres de la Société de philosophie des sciences dont il a occupé la présidence (2003-2009), et d’où il dirige la revue Lato Sensu. Il est également un membre fondateur de la European Society for Philosophy and Psychology. Parmi ses ouvrages publiés, le plus récent est Intelligence artificielle, intelligence humaine : la double énigme, Gallimard, 2023.
Après avoir connu, au cours de ses sept décennies d’existence, quelques phases dépressives, l’intelligence artificielle semble inscrite désormais sur une trajectoire victorieuse. Mais quel est le point d’arrivée ? Des systèmes capables de résoudre toute espèce de problème, aussi bien voire mieux que les humains, ou bien l’intelligence humaine elle-même ? Ce n’est pas la même chose, et confondre les deux, c’est aggraver les risques que l’IA, devenue puissante, nous ferait courir.

Le mardi 19 décembre 2023 à 19H30
Entrée libre sur réservation

En savoir plus
Éditos

Les politiques ne doivent plus ignorer les scientifiques

L’urgence des mesures à prendre pour limiter des conséquences du changement climatique est de plus en plus pressante (voir l’édito de l’UR de septembre 2023). Elle est confirmée par l’alerte de l’IEA (International Energy Agency)[1] du 24/10/2023. Celle-ci démontre que la programmation du déclin des énergies fossiles, quoique bien amorcée en Chine et ailleurs, ne sera effective qu’après 2030, retardée en particulier par l’augmentation programmée de l’usage du gaz liquéfié, conséquence indirecte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ainsi que par les investissements massifs en marche sur le continent africain. Ce qui valide un scénario au mieux à +2.4° en 2100…

En savoir plus
Cartes blanches

Carte blanche à Bernard Chervet

« La psychanalyse, les sciences et la culture »
À l’invitation de l’Union rationaliste, carte blanche à Bernard Chervet, psychiatre et psychanalyste, membre titulaire formateur de la Société psychanalytique de Paris qu’il a présidé durant deux mandats. Il travaille en libéral. Il est directeur scientifique du Congrès des Psychanalystes de Langue Française (CPLF). Il est membre du Conseil d’administration et du Bureau de l’Association psychanalytique internationale (IPA). Il a été lauréat du prix Bouvet en 2018 pour l’ensemble de ses travaux. Il contribue au Dictionnaire encyclopédique de l’IPA. Il vient de publier chez Routledge : « Après-coup in Psychoanalysis: The Fulfilment of Desire and Thought ».

Le mardi 17 octobre 2023 à 19H30
Entrée libre sur réservation

En savoir plus
France Culture

L’ île au bonheur ou Fukushima en japonais

Avec Harry Bernas, physicien, à propos de son autobiographie scientifique, “L’île au bonheur. Hommes, atomes et cécité volontaire”, parue aux Editions du Pommier en 2022.
Bibliographie :
L’île au bonheur Editions du Pommier 2022
Raison Présente – N°225 “Science et armement”
Raison Présente – N°206 “L’innovation une injonction ?” – “Harry Bernas, Qu’as-tu vu à Fukushima ?” …

En savoir plus
France Culture

Menace sur l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire

Le 8 mars dernier, le président de la République décidait la suppression de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), et son rattachement à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).
La violence et la brutalité de cette décision, son arbitraire ont scandalisé d’abord les 1700 employés de l’IRSN, mais avec eux, tous ceux qui connaissent la légitimité et le sérieux des avis et de l’expertise de l’IRSN.
Avec Thierry Charles : ingénieur civil des Mines, il a été pendant huit ans directeur général adjoint de l’IRSN, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

En savoir plus
Communiqués

Fin d’existence pour l’IRSN

Décision dangereuse et non démocratique
L’Union rationaliste dénonce la démarche du projet annoncé par le gouvernement de mettre fin à l’existence de l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire), organisme indépendant, chargé depuis 2001 d’expertise et de recherche sur les technologies du nucléaire. L’IRSN est responsable notamment de l’expertise en cours des réacteurs français atteignant leur 40ème année de fonctionnement – soit dans la période la plus critique de leur existence –. L’expertise de l’IRSN prépare les décisions politiques de l’exécutif quant à l’avenir du parc nucléaire, dont certaines sont très délicates et impliquent des risques.
Le projet consiste à disperser les activités actuelles de l’IRSN sur l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) et sur le CEA. L’ASN est l’autorité de contrôle des activités nucléaires civiles dirigée par 5 commissaires de formation scientifique inamovibles. Officiellement il s’agit de « fluidifier les processus d’examen technique et de prise de décision de l’ASN ». Il s’agit en fait d’activer la relance de la filière nucléaire en réduisant les délais imposés par les contrôles. La séparation essentielle des fonctions d’expertise et de préparation de la décision telle que réalisée actuellement entre IRSN et ASN, serait remise en cause…

En savoir plus
Histoires courtes

Histoires courtes : LA MAIN À LA PÂTE

Comment révéler le chercheur qui sommeille en tout élève du primaire.
(vidéo)
Polytechnicien en devenir, Baptiste Lefèvre fut l’un des missi dominici de l’association La main à la pâte, qui porte la bonne parole de la démarche scientifique jusque dans les écoles primaires, ici dans le quartier de la Goutte d’Or, à Paris…

En savoir plus
Éditos

Des aérosols dans l’atmosphère

Non aux recherches d’apprentis sorciers
– L’urgence du défi du réchauffement climatique est définitivement établie dans le dernier rapport du GIEC et l’enjeu met les scientifiques au défi considérable de trouver des solutions. Certaines techniques dites NET (Negative Emission Technique) peuvent limiter le CO2 (la combustion de bois pour faire de l’éthanol, la reforestation, la manipulation des océans, la capture du CO2 dans les entreprises industrielles, etc.). Elles sont toutes en cours de développement, toutes utiles, présentent des risques associés dont il faut tenir compte, mais sont de toute façon très insuffisantes pour abaisser le seuil de l’élévation de la température moyenne à 1.5°…

En savoir plus
Cartes blanches

Prochaines cartes blanches

A l’Institut d’Astrophysique de Paris, entrée libre sur inscription:

Mardi 18 avril, 19h30 : Jean-Louis Bianco, Secrétaire général de l’Elysée sous F. Mitterrand et ex président de l’Observatoire de la laïcité débattra avec Rachid Benzine, islamologue, politologue et enseignant, romancier. Figure de l’islam libéral. Ils débattront sur le thème :
Thème : Universalisme et Tolérance.
Le débat sera modéré par Jacques Munier, journaliste (Chemins de la connaissance sur FC)

Mardi 13 juin (Attention : nouvelle date !), 19h30 : Anne-Cécile Mailfert , porte parole et présidente de Osez le féminisme puis présidente fondatrice de la Fondation des femmes, chroniqueuse sur France Inter :
Thème : Le féminisme en acte aujourd’hui.
Le débat sera modéré par D. Kunth

En savoir plus
Recensions

L’île au bonheur

de Harry Bernas, Traduction de Nancy Huston.
Éditions Le Pommier, 2022, 327 pages, 24 €

Son titre est intrigant : île au bonheur est la traduction de Fukushima (île de la tolérance) en japonais. Le sous-titre Hommes, atomes… laisse présager une réflexion sur le nucléaire et son histoire, nourrie des connaissances scientifiques de l’auteur, physicien reconnu et ancien directeur de recherche au CNRS. A l’heure où la France relance un programme gigantesque de construction de centrales nucléaires, et lorsque la guerre en Ukraine ranime la terreur autour des armes nucléaires tactiques, ces rappels abondamment documentés ont tout à voir avec la science et sont particulièrement bienvenus…

En savoir plus
Recensions

Les trous noirs en 100 questions

Jean-Pierre Luminet, ed. Tallandier, 2022, 330 pages, 18,00 €
Jean-Pierre Luminet est astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, spécialiste mondial des trous noirs, écrivain et poète. Son ouvrage est conçu en une suite de 100 questions, suivies de réponses assez courtes dans une progression du plus simple au plus élaboré, amenant le lecteur jusqu’aux connaissances les plus récentes en la matière. Les dernières questions évoquent les trous noirs dans la culture populaire, la littérature, la science-fiction et le cinéma avec la présentation du film Interstellar qui met en scène un trou noir super massif nommé Gargantua…

En savoir plus
Cartes blanches

Carte blanche à Harry Bernas

Nucléaire et politique, une histoire particulière

Conférence de Harry Bernas, physicien, le 21 février 2023 à 19h30 à l’Institut d’Astrophysique de Paris.
En France, le débat sur “l’énergie nucléaire” occulte le rôle de l’histoire politique et militaire. Or l’histoire du nucléaire confirme que c’est la politique – stratégique, économique, financière – qui a imposé les choix techniques. Elle montre en quoi nucléaire militaire et civil sont inséparables. On découvre aussi comment, à partir du nucléaire, c’est la science toute entière qui a été progressivement transformée dans ses objectifs, son organisation, sa manière de penser…

En savoir plus
France Culture

Alain Aspect, pionner des technologies quantiques

Des travaux pionniers d’Alain Aspect aux technologies quantiques
Michèle Leduc physicienne CNRS au laboratoire Kastler-Brossel à l’Ecole normale supérieure, s’entretient avec Hélène Perrin, physicienne CNRS au laboratoire de Physique des Lasers à l’Université Sorbonne Paris Nord.
Cette émission est l’occasion de rendre hommage à Alain Aspect, lauréat du prix Nobel de physique 2022 qu’il partage avec l’autrichien Anton Zeiliinger et l’américain John Clauser ; pour leurs travaux pionniers sur l’intrication quantique et leur application aux communications quantiques.

En savoir plus
France Culture

Santé publique et Démocratie sanitaire

Emmanuelle Huisman Perrin s’entretient avec André Grimaldi, Professeur émérite de diabétologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière, sur le numéro double de Raison Présente qui paraît en décembre 2022 “Santé Publique et démocratie sanitaire”.
A l’heure où le gouvernement organise un nouveau grand débat décentralisé sur notre système de santé à la recherche de mesures dites « pragmatiques, sans tabou ni a priori », adaptées aux différents territoires, le comité de rédaction de Raison Présente a souhaité publier un dossier consacré à la Santé publique. Cette émission est l’occasion de tirer les leçons de la crise sanitaire et de ses retentissements en matière de démocratie sanitaire…

En savoir plus

Venez découvrir

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME