Bureau de l’Union rationaliste

Communiqué

18-08-2022

Salman Rushdie poignardé : indignation à l'UR

L’Union rationaliste exprime son indignation face à l’attentat révoltant qui a visé à New York le 12 août 2021 l’écrivain Salman Rushdie, l’auteur des Versets Sataniques poursuivi  par une fatwa. Elle se joint au vaste mouvement de protestation contre ce crime, affirme son attachement à la défense de la liberté de penser et de s’exprimer, ainsi qu’aux principes de la laïcité figurant dans la loi de 1905.

Ci-dessous le texte écrit par l’écrivaine américaine Siri Hustveldt  cité par France Culture et publié par Libération le 18 -08 2021

La démocratie pluraliste

Cette violente attaque au couteau sur un homme s’apprêtant à donner une conférence portant sur les Etats-Unis comme terre d’accueil pour les écrivains en exil se lit comme une attaque à l’encontre de tous ceux d’entre nous qui croient en la démocratie pluraliste – elle qui tolère la polyphonie : nos convictions ne sont pas nécessairement les mêmes, mais nous ne pouvons pas les imposer aux autres. Personne ne peut décider de ce que j’écris ou non, de ce que je lis ou non. Il est vrai qu’un nombre croissant de gens aux Etats-Unis et ailleurs ne croient pas en ce type de démocratie où cohabitent plusieurs voix ; or, en l’absence d’une telle conviction, les républiques soi-disant tolérantes s’exposent à être dévorées de l’intérieur. L’extrême droite, dans notre pays, agite d’une main l’étendard de la liberté d’expression tandis que, de l’autre, elle n’hésite pas à mettre divers livres à l’index, souvent au nom d’une certaine pureté religieuse – blanche et chrétienne, s’entend.

Cette peur, c’est la peur du mélange, de la multiplicité, de l’hétérogénéité, de l’hybridité. Et pourtant, les romans dignes de ce nom ne sont rien d’autre : des zones textuelles où des voix conflictuelles ne débouchent ni sur des solutions simples ni sur les platitudes culturelles. Ces livres nous font découvrir en nous quelque chose que nous ignorions jusque-là. L’art de Salman Rushdie est une danse des différences. Une danse non pas simple mais complexe. Une célébration de l’impureté.

Siri Hustveldt

Venez découvrir

Les Cahiers Rationalistes

Venez découvrir

Raison Présente

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.