Communiqués

AGIR ENSEMBLE !

Les missions de l’Union rationaliste sont vastes et ambitieuses. Si elles n’ont pas la prétention de changer le monde, elles se proposent de le comprendre par la raison et de faire barrage aux contre-vérités. Le contexte actuel montre à quel point cet effort doit être ardemment défendu, d’autant que toute faiblesse laisse la porte ouverte aux intégristes comme aux conservateurs de tout bord. Défendre l’égalité, la rationalité, la laïcité et l’accès à l’éducation pour toutes et tous, nous semble une priorité quand les droits des femmes sont bafoués, quand l’intégrité des personnes est niée lors des guerres, quand la biodiversité recule et que les inégalités progressent…

Salman Rushdie poignardé : indignation à l’UR

L’Union rationaliste exprime son indignation face à l’attentat révoltant qui a visé à New York le 12 août 2021 l’écrivain Salman Rushdie, l’auteur des Versets Sataniques poursuivi par une fatwa. Elle se joint au vaste mouvement de protestation contre ce crime, affirme son attachement à la défense de la liberté de penser et de s’exprimer, ainsi qu’aux principes de la laïcité figurant dans la loi de 1905.

Voir le texte écrit par l’écrivaine américaine Siri Hustveldt :


La démocratie pluraliste

Cette violente attaque au couteau sur un homme s’apprêtant à donner une conférence portant sur les Etats-Unis comme terre d’accueil pour les écrivains en exil se lit comme une attaque à l’encontre de tous ceux d’entre nous qui croient en la démocratie pluraliste – elle qui tolère la polyphonie : nos convictions ne sont pas nécessairement les mêmes, mais nous ne pouvons pas les imposer aux autres …

Une honteuse régression du droit des femmes


L’Union rationaliste exprime son indignation à l’annonce du décret du 24 juin de la Cour Suprême des Etats-Unis révoquant l’arrêt Roe v.Wade qui sanctuarisait le droit à l’avortement depuis 1973. Les juges ultra conservateurs ont sacrifié à une pure dérive idéologique, cédant à l’extrémisme de la droite religieuse : la lutte inlassable contre le droit des femmes à disposer de leur propre corps. Cette décision dévastatrice, qualifiée d’erreur tragique pas Joe Biden, s’oppose à la volonté d’une large majorité des citoyens américains. Elle a été dictée par un assaut préparé de longue date et richement doté de la part de la droite chrétienne la plus conservatrice. Les conséquences attendues sont dramatiques pour des millions de femmes, particulièrement dans les milieux défavorisés…

Communiqué de l’UR sur la guerre en Ukraine

L’Union rationaliste s’associe à l’indignation unanime des pays démocratiques européens provoquée par la guerre que vient de déclencher Poutine en Ukraine. L’UR exprime sa profonde solidarité avec les chercheurs et étudiants ukrainiens, et avec l’ensemble de la société ukrainienne, victimes de l’intervention militaire décidée par le dictateur Vladimir Poutine et soutient également l’appel de 664 chercheurs et scientifiques russes : « Nous exigeons l’arrêt immédiat de tous les actes de guerre dirigés contre l’Ukraine ».

L’invasion des forces armées russes et les bombardements sur l’Ukraine sont une entreprise criminelle historique qui fait écho aux destructions du passé. Face aux usages belliqueux de l’histoire et à l’étouffement du pluralisme politique, les chercheurs et tous les citoyens français doivent plus que jamais élever la voix pour refuser une instrumentalisation infondée de l’histoire et faire valoir la raison.
L’UR reste également très attentive aux résistances exprimées en Russie par la population contre la politique belliciste menée par V. Poutine.

Soutien au communiqué de la Conférence des présidents d’université (CPU)

L’UR apporte tout son soutien au communiqué du 9/9 de la CPU intitulé « Solidarité de la CPU avec le communauté scientifique et médicale ». La CPU a tenu à manifester « son soutien entier aux professionnels de santé, scientifiques et étudiants qui sont aujourd’hui attaqués et menacés jusque dans leur vie privée par des individus se disant opposés aux mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19 ». L’UR rappelle son accord de principe fondamental avec cette affirmation de la CPU :
« Les tentatives d’instrumentalisation comme de disqualification du savoir et de la recherche scientifique ne sauraient être tolérées et doivent être combattues sans relâche ».

L’UR défend l’intégrité et l’éthique scientifique

Didier Raoult assigne en justice deux scientifiques, Elisabeth Bik et Boris Barbour
Elisabeth Bik (biologiste, consultante aux Etats-Unis sur l’intégrité scientifique) et Boris Barbour (chercheur CNRS administrateur de PubPeer) sont assignés en justice par Didier Raoult et Eric Chabrière (IHU de Marseille) pour « harcèlement, tentative de chantage et d’extorsion ». La raison en est qu’Elisabeth Bik a révélé des problèmes dans 62 articles publiés par Didier Raoult (erreurs de méthode, résultats faux, conflits d’intérêt non déclarés, problèmes d’éthique dans des essais chez l’homme). Ses analyses ont été déposées en son nom sur PubPeer (site international qui met en ligne des commentaires factuels soumis par des relecteurs sur des articles publiés).
L’UR s’indigne de la judiciarisation d’une question fondamentale liée à l’intégrité et à l’éthique scientifique qui sont des fondements de l’approche rationnelle en science.
En outre l’UR espère des réactions des institutionnels face à une affaire dont les conséquences sont négatives pour l’image de l’ensemble de la recherche française.

Pour une vaccination universelle

En mars dernier lorsque la pandémie a commencé ses ravages, nous pensions que la seule issue à cette crise exceptionnelle serait la mise en service d’un traitement antiviral efficace dans l’attente d’un vaccin. Or, malgré́ les progrès de la prise en charge des malades COVID-19, il n’existe toujours pas de traitement satisfaisant.
Mais, alors que les projections les plus optimistes les annonçaient pour fin 2021, plusieurs vaccins sont aujourd’hui en cours d’exploitation. Deux d’entre eux, qui s’avèrent être à ARN messager, d’un type nouveau, résultent de découvertes de la recherche fondamentale datant de 1989. D’autres sont annoncés avant la fin de l’année…

La loi de programmation de la recherche – Avis de l’Union rationaliste

L’Union rationaliste a de tout temps considéré la science et la recherche comme l’une des bases fondamentales de son action militante. Fondée à l’initiative de grands savants comme Paul Langevin en 1930, cette association a joué un rôle essentiel lors de la création du Comité national de la recherche scientifique (CNRS) en 1939 sous l’impulsion de son père fondateur Jean Perrin. Aujourd’hui, alors que se met en place une nouvelle loi sur la programmation de la recherche (LPR) pour les cinq années à venir, l’Union rationaliste tient à faire connaître son avis sur cette loi et ses amendements en cours d’examen par les parlementaires…