Communiqués

Pour une laïcité de liberté et d’émancipation

La LDH (Ligue des droits de l’Homme), la Fédération nationale de la Libre pensée, la Vigie de la Laïcité, Solidarité laïque et l’Union rationaliste n’ont cessé de rappeler leur attachement à la loi du 9 décembre 1905, loi de liberté et d’émancipation. Leur opposition à toute modification substantielle remettant en cause l’esprit de ce texte fondateur de l’identité républicaine s’inscrit dans une perspective plus large de défense de toutes les libertés publiques.
Or, force est de constater que, sous la pression d’une lecture idéologique imposée par une partie de la classe politique et par certains chroniqueurs ou polémistes, relayée par des médias à la ligne éditoriale douteuse, se confirme une dérive sécuritaire, parfois même teintée de xénophobie, qui n’a rien à voir avec la laïcité telle que reprise par notre Constitution en 1958.
Pour certains, la laïcité doit se muer en marqueur identitaire au travers d’un élargissement de la neutralité de l’administration publique à, potentiellement, l’ensemble du champ social…

Hommage à Samuel Paty et aux enseignants

L’Union Rationaliste se félicite du courage dont ont fait preuve les responsables pédagogiques de la nouvelle école Samuel Paty, que le ministre Pap Ndiaye a eu l’honneur d’inaugurer à Montpellier. Citons Estelle Peredes, directrice de l’établissement : « Lucie Aubrac et Samuel Paty ont résisté chacun à leur façon, chacun en leur temps, à la discrimination, à l’obscurantisme et à la haine. Cette école nous oblige, parce qu’elle nous rappellera à tous notre devoir de poursuivre l’engagement de ces deux héros. » .
Le maire de Montpellier Michaël Delafosse a également souligné de son coté: “Quoi de mieux qu’une école pour saluer la mémoire d’un enseignant ? Tout en précisant qu’au moment de ce choix, il n’y a pas eu des résistances mais des mots pour dire que quand même, si nous cédons ici, nous céderons sur tout.”

AGIR ENSEMBLE !

Les missions de l’Union rationaliste sont vastes et ambitieuses. Si elles n’ont pas la prétention de changer le monde, elles se proposent de le comprendre par la raison et de faire barrage aux contre-vérités. Le contexte actuel montre à quel point cet effort doit être ardemment défendu, d’autant que toute faiblesse laisse la porte ouverte aux intégristes comme aux conservateurs de tout bord. Défendre l’égalité, la rationalité, la laïcité et l’accès à l’éducation pour toutes et tous, nous semble une priorité quand les droits des femmes sont bafoués, quand l’intégrité des personnes est niée lors des guerres, quand la biodiversité recule et que les inégalités progressent…

Salman Rushdie poignardé : indignation à l’UR

L’Union rationaliste exprime son indignation face à l’attentat révoltant qui a visé à New York le 12 août 2021 l’écrivain Salman Rushdie, l’auteur des Versets Sataniques poursuivi par une fatwa. Elle se joint au vaste mouvement de protestation contre ce crime, affirme son attachement à la défense de la liberté de penser et de s’exprimer, ainsi qu’aux principes de la laïcité figurant dans la loi de 1905.

Voir le texte écrit par l’écrivaine américaine Siri Hustveldt :


La démocratie pluraliste

Cette violente attaque au couteau sur un homme s’apprêtant à donner une conférence portant sur les Etats-Unis comme terre d’accueil pour les écrivains en exil se lit comme une attaque à l’encontre de tous ceux d’entre nous qui croient en la démocratie pluraliste – elle qui tolère la polyphonie : nos convictions ne sont pas nécessairement les mêmes, mais nous ne pouvons pas les imposer aux autres …

Une honteuse régression du droit des femmes


L’Union rationaliste exprime son indignation à l’annonce du décret du 24 juin de la Cour Suprême des Etats-Unis révoquant l’arrêt Roe v.Wade qui sanctuarisait le droit à l’avortement depuis 1973. Les juges ultra conservateurs ont sacrifié à une pure dérive idéologique, cédant à l’extrémisme de la droite religieuse : la lutte inlassable contre le droit des femmes à disposer de leur propre corps. Cette décision dévastatrice, qualifiée d’erreur tragique pas Joe Biden, s’oppose à la volonté d’une large majorité des citoyens américains. Elle a été dictée par un assaut préparé de longue date et richement doté de la part de la droite chrétienne la plus conservatrice. Les conséquences attendues sont dramatiques pour des millions de femmes, particulièrement dans les milieux défavorisés…

Conflit à la Bibliothèque nationale de France

L’UR soutient le personnel de la BNF qui proteste contre la dégradation des conditions d’accès aux ouvrages imposées aux étudiants et aux chercheurs usagers de la bibliothèque. Daniel Kunth, secrétaire général de l’UR, s’est exprimé à l’Assemblée Générale des salariés de la BNF à ce propos.
Voir le texte rédigé par Daniel Kunth …

Communiqué de l’UR sur la guerre en Ukraine

L’Union rationaliste s’associe à l’indignation unanime des pays démocratiques européens provoquée par la guerre que vient de déclencher Poutine en Ukraine. L’UR exprime sa profonde solidarité avec les chercheurs et étudiants ukrainiens, et avec l’ensemble de la société ukrainienne, victimes de l’intervention militaire décidée par le dictateur Vladimir Poutine et soutient également l’appel de 664 chercheurs et scientifiques russes : « Nous exigeons l’arrêt immédiat de tous les actes de guerre dirigés contre l’Ukraine ».

L’invasion des forces armées russes et les bombardements sur l’Ukraine sont une entreprise criminelle historique qui fait écho aux destructions du passé. Face aux usages belliqueux de l’histoire et à l’étouffement du pluralisme politique, les chercheurs et tous les citoyens français doivent plus que jamais élever la voix pour refuser une instrumentalisation infondée de l’histoire et faire valoir la raison.
L’UR reste également très attentive aux résistances exprimées en Russie par la population contre la politique belliciste menée par V. Poutine.

Soutien au communiqué de la Conférence des présidents d’université (CPU)

L’UR apporte tout son soutien au communiqué du 9/9 de la CPU intitulé « Solidarité de la CPU avec le communauté scientifique et médicale ». La CPU a tenu à manifester « son soutien entier aux professionnels de santé, scientifiques et étudiants qui sont aujourd’hui attaqués et menacés jusque dans leur vie privée par des individus se disant opposés aux mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19 ». L’UR rappelle son accord de principe fondamental avec cette affirmation de la CPU :
« Les tentatives d’instrumentalisation comme de disqualification du savoir et de la recherche scientifique ne sauraient être tolérées et doivent être combattues sans relâche ».