Éditos

Après le rapport 2021 du GIEC : quelles perspectives rationnelles pour notre société ?

Que faire ? C’est urgent !

Vous l’avez tous remarqué, les catastrophes naturelles s’enchaînent et s’intensifient dans toutes les régions de la planète : inondations, incendies-monstres, îles englouties par la montée des eaux, etc. Leur origine humaine est établie sans conteste par le dernier rapport du GIEC sur le réchauffement climatique .
Ainsi est mis un terme aux arguties de ceux qui se sont longtemps refusés à accepter l’évidence.
Peut-on encore douter de ces prédictions ?
Depuis trois décennies le GIEC a habitué le public à des rapports périodiques. Ses analyses sont fondées sur des travaux collaboratifs de groupes d’experts scientifiques internationaux de toutes les disciplines…

Participez au site de l’UR !

Vous aussi, exprimez-vous sur le site de l’Union rationaliste, c’est un lieu d’échange.
Manifestez ainsi votre engagement en faveur de la promotion de la raison dans le débat public concernant les grandes questions de société d’aujourd’hui. Prenez part à la réflexion que mène l’UR et enrichissez ses analyses sur ses thèmes actuels de mobilisation :
– science et société
– éducation
– discriminations et inégalités
– laïcité
– éthique et humanisme
– écologie.

Covid et vaccination : redonner du sens aux chiffres

Au XVIIIe siècle la variole faisait en France 50 à 80 milliers de morts par an. L’inoculation de cellules malades, ancêtre de la vaccination, représentait un risque important (un mort pour 1200 inoculations) mais fut acceptée par les paysans comme par les familles royales et défendue par les philosophes des Lumières, face aux réticences religieuses et conservatrices. Grâce à la vaccination, l’épidémie fut enrayée, puis totalement éradiquée en 1980.
Aujourd’hui les chercheurs et le corps médical avancent une parade à la pandémie dans des temps records : au moins sept vaccins prêts à ce jour et plus de 200 en cours de développement, la mise au point de celui à ARN messager étant l’aboutissement de plusieurs années de recherche…

L’Union rationaliste se mobilise

Bienvenue sur le nouveau site de l’Union rationaliste !
Nous l’avons repensé pour vous faciliter la navigation et partager plus aisément, avec vous, notre engagement en faveur de la promotion de la raison dans le débat intellectuel comme dans le débat public. Crise sanitaire, environnementale, économique et sociale, il y a urgence à faire jouer les ressorts de la connaissance et de la raison pour en éclairer les enjeux…

Science ouverte au temps du Corona ou le dilemme du Docteur Zhang

Certains pensent qu’il y a un monde d’avant et un monde d’après et que la pandémie COVID-19 va changer notre manière de vivre et de pratiquer la science. Il est vrai que des changements profonds longtemps en gestation arrivent parfois à éclore à l’occasion d’une crise, celle-ci jouant le rôle d’un catalyseur en bout de chaîne. Pour ce qui est de la science ouverte, peut-on dire que la pandémie a opéré un changement décisif et si c’est le cas, ce changement sera-t-il durable ? Qu’avons-nous appris sur les différents critères d’une science dite ouverte ? Un épisode assez marquant tout au début de la crise, parfois passé inaperçu, illustre bien les tenants et aboutissants d’une science plus ouverte. Il s’agit du dilemme du virologue chinois de Shanghai, Zhang Yongzhen…