Recensions

Recensions d’ouvrages parues dans le Cahiers rationalistes et dans Raison présente

L’île au bonheur

de Harry Bernas, Traduction de Nancy Huston.
Éditions Le Pommier, 2022, 327 pages, 24 €

Son titre est intrigant : île au bonheur est la traduction de Fukushima (île de la tolérance) en japonais. Le sous-titre Hommes, atomes… laisse présager une réflexion sur le nucléaire et son histoire, nourrie des connaissances scientifiques de l’auteur, physicien reconnu et ancien directeur de recherche au CNRS. A l’heure où la France relance un programme gigantesque de construction de centrales nucléaires, et lorsque la guerre en Ukraine ranime la terreur autour des armes nucléaires tactiques, ces rappels abondamment documentés ont tout à voir avec la science et sont particulièrement bienvenus…

Les trous noirs en 100 questions

Jean-Pierre Luminet, ed. Tallandier, 2022, 330 pages, 18,00 €
Jean-Pierre Luminet est astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, spécialiste mondial des trous noirs, écrivain et poète. Son ouvrage est conçu en une suite de 100 questions, suivies de réponses assez courtes dans une progression du plus simple au plus élaboré, amenant le lecteur jusqu’aux connaissances les plus récentes en la matière. Les dernières questions évoquent les trous noirs dans la culture populaire, la littérature, la science-fiction et le cinéma avec la présentation du film Interstellar qui met en scène un trou noir super massif nommé Gargantua…

L’athéisme mis à nu, enjeux contemporains

De Patrice Dartevelle et Serge Deruette (dir.), L’athéisme mis à nu, Enjeux contemporains. ABA Édition – Collection Études athées, mai 2022, 166 pages, 20 €
Après l’Histoire de l’athéisme en Belgique , Patrice Dartevelle, Serge Deruette et l’association Belge des athées, présidée par Marianne De Greef, nous livrent ce nouvel opus de leurs réflexions et études approfondies sur l’athéisme. Sur la quatrième de couverture, l’éditeur précise : « La confiance proverbiale des athées envers la science et le rationalisme est confrontée au double discrédit de la déconstruction postmoderne et de l’instrumentalisation de la science par des intérêts économiques peu scrupuleux qui n’hésitent pas à travestir la vérité scientifique ». L’éditeur poursuit : « L’athéisme, quant à lui, loin d’être monolithique, engendre plusieurs types d’analyses et de positions politiques. Pourquoi toute affirmation claire de positions philosophiques consubstantielles à l’athéisme, comme le caractère purement humain des croyances, entraine-t-elle maintenant l’accusation d’irrespect des autres convictions ? » En « mettant à nu » l’athéisme, cet ouvrage s’efforce de poser ces questions, de les analyser pour les clarifier et les actualiser…

Pasteur. L’homme et le savant

D’Annick Perrot et Maxime Schwartz, Éditions Tallandier, Paris, 2022, 239 pages, 20,90 €
En une cinquantaine de courts chapitres, dédiés à un thème ou à un aspect de la vie et de l’œuvre de Pasteur, les deux auteurs ont réussi à rendre attractifs les aspects les plus techniques du projet. Leurs savoirs se complètent pour faire partager une commune admiration, l’une Annick Perrot, ancienne conservatrice du musée Pasteur et, l’autre, Maxime Schwartz, ancien directeur général de cet Institut. Avec les Éditions Tallandier, ils ont fait merveille pour accompagner leurs écrits historiques, pédagogiquement exposés, par une iconographie adaptée et prolifique : pas une page sans dessin, pastel, peinture, photo, qu’elle soit en noir et blanc ou en quadrichromie…
L’ intégralité de la recension est à lire en PDF