Publications et médias

Thématique
Éditos

Alarme – Réchauffement global de la planète

Alarme – Réchauffement global de la planète.
Le GIEC martèle : il faut viser 1.5° et pas 2°

GIEC 2022

Après avoir établi l’entrée de la planète dans l’anthropocène , le GIEC vient de durcir ses conclusions avec le groupe III de son 6ème rapport (138 pages en anglais paru en février 2022 ) qui entremêle des faits irréversibles et des risques avec des suggestions d’actions, dont beaucoup à entreprendre tout de suite pour concrétiser ce qui peut encore atténuer le changement climatique. L’analyse scientifique poussée et très interdisciplinaire détaille l’impact du réchauffement global sur les systèmes naturels et humains, les deux étant en forte interaction…

En savoir plus
France Culture

Guerre et vulnérabilité alimentaire

La guerre en Ukraine autorise-t-elle la mise entre parenthèses des politiques agro environnementales ?

Contre une politique de relance de la production agricole européenne qui ferait fi des politiques agroenvironnementales, des économistes signent une tribune dans le Monde intitulée “Prétendre éviter des crises alimentaires en Afrique et au Moyen Orient, en relançant la production agricole européenne est une erreur”. Il y a bien d’autres solutions pour aider les pays vulnérables.

Nicolas Bricas est socio économiste Chercheur au Cirad (le centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) et Titulaire de la Chaire Unesco Alimentations du Monde.

En savoir plus
France Culture

Guerre et environnement

La guerre en Europe ne constitue pas seulement un drame humain, psychologique, politique, social, économique, mais ses conséquences sont également désastreuses au niveau environnemental.

Dans une très intéressante chronique publiée dans le Monde du 6 mars, Stéphane Foucart rapproche deux événements qui paraissent à première vue éloignés : l’invasion de l’Ukraine par les troupes de Vladimir Poutine et la publication du deuxième volet du rapport du Giec.
Sylvestre Huet était venu nous parler le 26 septembre 2022 de la publication du premier volet et avait déployé les résultats alarmants de ces quatre années de travail sur les conséquences du réchauffement climatique sur la biosphère et les sociétés humaines. Il y a bien un point commun entre ces deux événements : notre addiction aux énergies fossiles et le rapport aux hydrocarbures.

En savoir plus
Éditos

Edito mars 2022

Solidarité avec l’UKRAINE !
Non au gaz et au pétrole russes
Oui à un monde décarboné

Les crises s’enchaînent et secouent le monde entier. Après la crise sanitaire dont nous émergeons à peine, après l’alarme sonnée par les derniers rapports du GIEC sur le climat, voici que depuis une quinzaine de jours une autre crise sidérante s’enclenche : la guerre atroce déclarée à l’Ukraine par le président Vladimir Poutine, presque à nos portes. Les mesures à prendre d’urgence doivent se conjuguer et se renforcer mutuellement. Mais que pouvons nous faire ?

En savoir plus
Articles

À qui appartient le ciel ?

Séminaire :
À qui appartient le ciel ? L’astronomie en prise avec l’accaparement mercantile des orbites basses

Des flottes composées de milliers mini-satellites en orbite basse terrestre (~300-500 km d’altitude) sont en cours de déploiement ou le seront bientôt. Ces services commerciaux promettent de connecter à Internet le monde entier. En guise de tête de gondole, le projet Starlink, filiale de l’entreprise SpaceX d’Elon Musk, illustre les méthodes et les objectifs mercantiles de ce segment de l’industrie spatiale relié au capitalisme numérique…

En savoir plus
France Culture

Urgence climatique et rationalité

En août 2021 est paru le rapport du groupe 1 du GIEC. Dans ce 6ème rapport sur la physique du climat, les faits climatiques sont bien mieux établis, la cause du réchauffement prouvée, le niveau marin surveillé par satellites.
Le rapport de 1990 fut en tout cas suffisant pour répondre positivement à cette question des gouvernements de l’époque, à l’origine de la création du GIEC. Les rapports qui ont suivi et notamment le dernier en date ont considérablement amélioré la précision de la réponse.

Sylvestre Huet est journaliste spécialisé en sciences. Il a travaillé pour le journal Libération de 1995 à 2016. Il est l’auteur d’un blog sur les sciences hébergé par la plateforme du journal le Monde. Il a reçu le prix de l’Union rationaliste en 2014 pour son travail de médiation et d’analyse de ce qui se joue entre les sciences, l’économie et la politique. Il est membre de l’Union rationaliste…

En savoir plus
Éditos

Après le rapport 2021 du GIEC : quelles perspectives rationnelles pour notre société ?

Que faire ? C’est urgent !

Vous l’avez tous remarqué, les catastrophes naturelles s’enchaînent et s’intensifient dans toutes les régions de la planète : inondations, incendies-monstres, îles englouties par la montée des eaux, etc. Leur origine humaine est établie sans conteste par le dernier rapport du GIEC sur le réchauffement climatique .
Ainsi est mis un terme aux arguties de ceux qui se sont longtemps refusés à accepter l’évidence.
Peut-on encore douter de ces prédictions ?
Depuis trois décennies le GIEC a habitué le public à des rapports périodiques. Ses analyses sont fondées sur des travaux collaboratifs de groupes d’experts scientifiques internationaux de toutes les disciplines…

En savoir plus
France Culture

Comprendre les pollutions marines

Comprendre les pollutions marines, loin des simplismes et des slogans médiatiques qui obscurcissent la réalité plus qu’ils ne l’éclairent est le but de cette émission où l’on tentera de hiérarchiser les problèmes qui sont complexes et nécessitent un courage politique que tous n’ont pas…

En savoir plus
Cahiers Rationalistes

La raison face au réchauffement climatique

Les Cahiers souhaitent donner toute leur place à l’expression de la réflexion des rationalistes sur les questions liées à la transition énergétique. À ce sujet, le lecteur pourra se rapporter aux articles publiés dans les numéros précédents (n° 657, 658, 659, 660-661), ainsi qu’à l’appel à constituer un groupe de réflexion et de travail pour la transition écologique (n° 660- 661). Nous publions ici un article de Gérard Fussman sur la thématique du réchauffement climatique, qui fait suite aux articles précédemment publiés dans les Cahiers Rationalistes …

En savoir plus

Appel à constituer un groupe de réflexion et de travail sur la transition écologique

Rappelons que les objectifs essentiels de la transition écologique sont de mettre fin au réchauffement climatique, aux diverses formes de pollution de notre environnement (air, océans, terres) et au pillage des ressources « naturelles » de notre planète avec une attention particulière apportée à la biodiversité. Ces objectifs demandent que des mesures de grande ampleur soient prises qui vont affecter nos habitudes et notre mode de vie même, et demandent une remise en question des moteurs de notre économie. Parvenir à effectuer une telle transition est un défi auquel beaucoup de responsables politiques, d’« experts », d’associations et d’acteurs économiques répondent par des propositions parfois peu réalistes ou du moins insuffisamment évaluées, parfois affectées par des biais, si ce n’est par des idéologies…

En savoir plus

Transition écologique : de l’intention à l’action

S’engager dans la Transition écologique, c’est s’engager dans un vaste programme dont le cadre n’a pas de commune mesure avec le concept originel d’« écosystème » bien délimité, puisque son objectif est de mettre un terme tout à la fois au réchauffement climatique, à l’épuisement de certaines richesses naturelles et à la pollution qui envahit la planète. De plus en plus de citoyens, d’associations, de collectivités, petites ou grandes, œuvrent dans le monde pour promouvoir cette transition dont l’ampleur et la complexité font d’elle un défi sans précédent pour l’Humanité. Un défi d’autant plus difficile à relever que cette transition aura de profondes implications sur la consommation sans frein…

En savoir plus

Transition énergétique et rationalisme

Les citoyens et les membres de l’Union rationaliste parmi eux, sont appelés à se saisir des questions soulevées dans chacun des quatre thèmes du Grand Débat, dont la transition écologique, pour faire connaître leurs opinions, éventuellement leurs propositions.

Nous regrettons que l’introduction présentant les enjeux de la transition écologique soit très limitée et que les questions posées aux contributeurs en ligne soient trop fermées pour la plupart ou trop générales pour quelques unes. Ce questionnaire, en tout cas, n’est pas de nature à susciter des réflexions collectives. Notre association, l’Union rationaliste…

En savoir plus
France Culture

Moteur Diesel et particules fines

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Jean de Kervasdoué pour parler de son livre Ils ont perdu la raison (Robert Laffont) et plus particulièrement de la dangerosité réelle ou supposée des petites particules de diesel.

En savoir plus
France Culture

Sécurité et nucléaire

Emmanuelle Huisman-Perrin et Hélène Langevin-Joliot reçoivent Jacques Repussard, directeur général de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), pour évoquer les questions de la sécurité et du nucléaire.

En savoir plus
Articles

Réflexions et questions après les événements du Japon. Catastrophes naturelles et accident nucléaire

Le Japon vient de connaître un enchaînement de catastrophes. Le 12 mars, un séisme d’intensité exceptionnelle (9 sur l’échelle de Richter) a provoqué un tsunami dont l’amplitude a dépassé celles connues dans le pays de mémoire d’homme. Il s’en est aussi suivi sur le site de Fukushima un accident nucléaire d’une extrême gravité, faisant craindre le pire.

En savoir plus
France Culture

Changement climatique : les raisons d’une controverse

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Michel Petit, membre de l’Académie des sciences et ancien vice-président de l’Union rationaliste. Il évoque le débat sur le climat qui s’est tenu le 20 septembre 2010 à l’Académie des sciences, suite à la saisine par Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

En savoir plus

A propos de sortie du nucléaire

La catastrophe nucléaire au Japon qui fait suite à celles de Tchernobyl et Three Mile Island amène tout un chacun à se poser des questions sur l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Faut-il pour autant sortir du nucléaire comme le réclament certains. Au delà de ces derniers, il est vrai que le questionnement qui s’installe ou est renouvelé chez beaucoup est légitime.
Il y a cependant des choses évidentes qu’il faut rappeler: un réacteur nucléaire ne peut en aucun casse transformer en bombe atomique et la dangerosité des radiations dépend des doses que l’on peut recevoir après un accident nucléaire (voir le texte sur les doses mis en appendice dans le texte sur la catastrophe au Japon). Nous sommes soumis en permanence à des rayonnements dus à la radioactivité naturelle. Il y a un seuil en dessous duquel on peut considérer que le danger de développer un cancer est nul…

En savoir plus

Venez découvrir

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME