Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Publications et médias

Thématique
Communiqués

Exigeons la libération de Toomaj Salehi !

L’Union rationaliste joint sa voix à toutes celles qui s’élèvent, à l’extérieur comme à l’intérieur de l’Iran, pour exiger la libération du rappeur Toomaj Salehi, figure du mouvement “Femme Vie Liberté”, condamné à mort pour son opposition radicale au régime iranien, dont la politique de répression s’accroît férocement depuis le début de la guerre à Gaza. Cette condamnation à mort représente une tentative de décapiter symboliquement la révolte du mouvement “Femme Vie Liberté” – auquel l’UR avait apporté tout son soutien en lui décernant son prix en 2023. L’UR exige la grâce immédiate de Toomaj Salhi qui a pris tous les risques pour refuser de se plier à l’arbitraire d’un régime inique dont la violence fait gonfler les colères. Nous resterons particulièrement attentifs aux actions qui en France, seront mises en place dans les semaines à venir pour s’opposer à l’indigne condamnation de Toomaj Salehi.

En savoir plus
France Culture

Rire malgré tout !

Autour du numéro 229 de la revue Raison Présente, coordonné par Jean-Michel Besnier, Guillaume Lecointre et Emmanuelle Perrin Huisman, qui prend pour objet ‘le rire’, notamment dans ses dimensions philosophique et sociale.
En compagnie d’Emmanuelle Huisman Perrin, deux invités :
Jean Michel Besnier, Professeur émérite de Philosophie à Sorbonne-Université. Et Diane Luttway, professeure agrégée de philosophie qui enseigne la philosophie et les humanités philosophiques au Lycée International de l’Est Parisien…

En savoir plus
À venir

Rencontre Sciences et culture #10

A l’invitation de la revue Raison Présente pour la publication de son numéro 229, Soirée aux Arènes le 29 mai 2024 pour RIRE MALGRE TOUT
> Rire, rire encore et malgré tout, malgré les guerres, les attentats, les crises, les maladies et les blessures, rire dans les pleurs ou à cœur joie, rire dans la peur ou l’étonnement, rire pour sauver la face …
Nous voulions analyser la diversité des rires, leur pluralité, l’impossibilité de leur assigner une essence commune – sans doute n’est-il pas comme on l’a si souvent répété le propre de l’homme-, interroger son historicité et sa géographie.
Nous ne rions pas des mêmes choses ici et ailleurs, dans tous les milieux, aux différents âges. Mais nous rions (et pleurons) partout.
Puisse ce dossier sur le rire ajouter au goût pour la réflexion de nos lecteurs, l’insolence de penser sans contrainte.
Emmanuelle Huisman-Perrin, Jean-Michel Besnier & Guillaume Lecointre…

En savoir plus
Communiqués

Modèle français de la fin de vie & valeurs républicaines

TRIBUNE
– Nous, porte-parole du Pacte progressiste, appelons le Conseil des ministres, alors qu’il s’apprête à examiner le projet de loi relatif à l’accompagnement des malades et de la fin de vie, à interroger le modèle français de la fin de vie qui va lui être présenté au regard des valeurs de notre République.
Les Français appellent de leurs vœux, depuis de nombreuses années, une loi afin que les personnes atteintes de maladies graves et incurables puissent disposer d’une liberté de choix, sans contrainte et dans le strict respect de leur volonté. Une liberté qui leur permettra de concilier l’intime et l’ultime.
Les lois françaises ont peu à peu fait progresser le respect de la parole des malades, en prévoyant la liberté de refus des soins, l’interdiction de l’obstination déraisonnable, la désignation d’une personne de confiance et la mise en place de directives anticipées…

En savoir plus
Éditos

Les élections de juin 2024 : non pas défendre l’Occident mais consolider l’Europe

François Héran -11 mars 2024
Alors que s’engage la campagne pour les élections européennes du 4 juin 2024, les sondages menés en France entre mi-février et mi-mars donnent un large avantage au Rassemblement national devant la majorité présidentielle : près de 30 % des intentions de vote contre 17 %. La gauche, de son côté, se situerait entre ces deux blocs mais elle reste dispersée : environ 8 % des intentions pour chacune de ses composantes : PS, écologistes et France insoumise. Si l’on ajoute au RN la liste Reconquête (près de 4 %), le score de l’extrême droite dépasse le tiers de l’électorat. Faut-il le rappeler, les élections européennes se jouent à la proportionnelle et les électeurs n’auront pas de second tour à leur disposition pour former contre l’extrême droite ou la droite extrême un « front républicain ». C’est au Parlement européen que se noueront d’éventuelles alliances, au gré des 27 pays en présence…

En savoir plus
France Culture

Immigration : faits et fake

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit François Héran, démographe, professeur au Collège de France et président de l’Union rationaliste.
En compagnie de François Héran, sociologue, anthropologue, titulaire de la chaire « Migrations et sociétés », et président de l’Institut Convergences Migrations, nous réfléchirons ensemble sur l’irrationalité des propos tenus sur l’immigration…

En savoir plus
France Culture

Le continuum féminicidaire

C’est-à-dire : l’environnement et les contextes qui conduisent à l’ensemble des actes de féminicides et de violence que subissent les femmes. Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Christelle Taraud, féministe et historienne pour évoquer son monumental travail sur les féminicides.

En savoir plus
Sections locales

Au bord de l’effacement

Sur les pas d’exilés arméniens dans l’entre-deux-guerres.
Pour leur première collaboration, la librairie L’Etabli (*) et la section UR île de France invitent l’historienne Anouche Kunth pour un dialogue autour de son dernier livre Au bord de l’effacement, Sur les pas d’exilés arméniens dans l’entre-deux-guerres (éditions La Découverte).
Cet impressionnant travail scientifique pour tenter de reconstituer le fil « d’histoires arméniennes d’exil. Toutes frappées au coin de la violence » se lit comme un roman. 
La rencontre sera animée par Emmanuelle Huisman-Perrin , réalisatrice et animatrice des émissions de l’UR sur France Culture. 
L’entrée est libre, un temps convivial clôturera la soirée. 

En savoir plus
Articles

Roger Martin du Gard et le rationalisme

Roger Martin du Gard fut un écrivain très apprécié, prix Nobel de littérature, aujourd’hui quelque peu oublié, il est encore lu cependant. On sait qu’il se déclara athée, et il le resta jusqu’à la mort, même si la question de Dieu ou de la religion l’a préoccupé tout au long de sa vie. Nous disposons maintenant de son Journal, de sa correspondance générale, de sa correspondance avec Copeau, Gide, Dabit… Surtout son roman inachevé Maumort a été publié (la version intégrale en Pléiade), il est donc possible actuellement de cerner au mieux la pensée de Roger Martin du Gard.
Ce fut un matérialiste, lecteur de Renan, Taine, Le Dantec et aussi de Montaigne, mais il se déclara toujours comme un piètre penseur, ce qui peut surprendre de la part d’un écrivain qui, dans ses romans, a semblé défendre des thèses. De formation, il est chartiste, passionné par la documentation, aimant la précision : son style, fluide et charpenté s’adapte à ce goût pour l’objectivité et, dans son Journal, a priori écrit intime, on retrouve ce besoin de clarté, comme s’il écrivait pour un lecteur qui n’est autre que lui-même.
Roger Martin du Gard prétend ne pas comprendre les philosophes et d’ailleurs il avoue, dans son Journal, éviter les relations intellectuelles, prétendant se sentir inférieur aux grands penseurs qu’il a l’occasion de croiser. Son athéisme ne serait pas la conséquence d’une réflexion mais plutôt comme un atavisme ne dépendant pas de lui.
Qu’en est-il vraiment ? Faut-il croire l’auteur ou supposer qu’il serait plus philosophe qu’il voudrait bien l’avouer, mais cachant ses spéculations par pudeur ? Martin du Gard a le goût du secret, toutefois il consent à se livrer dans son Journal intime mais il est difficile de conclure…

En savoir plus
Éditos

La loi « immigration » de décembre 2023, un produit d’extrême droite

À la grande joie du Rassemblement national, le Sénat et l’Assemblée nationale ont voté le 19 décembre 2023 une nouvelle loi sur l’immigration et l’asile, qui introduit dans le droit français le principe de la préférence nationale, retarde systématiquement l’intégration et pénalise les étudiants étrangers. Cette loi est aux antipodes des valeurs fondatrices de l’Union rationaliste. Elle remet gravement en cause les principes constitutionnels de liberté, d’égalité et de fraternité. Elle sape le fonctionnement de notre démocratie, qui n’est pas seulement représentative mais délibérative, en ce sens qu’elle doit traiter les questions de société à la lumière des faits et non pas sous l’emprise des sondages, des fantasmes collectifs ou des pulsions xénophobes…

En savoir plus
Communiqués

Conflit israélo palestinien

L’Union rationaliste se joint à toutes les voix dans le monde qui exigent l’arrêt immédiat de l’engrenage meurtrier provoquant un nombre inacceptable de victimes à Gaza, appelle à la libération de tous les otages et à un cessez-le-feu pour que les civils trouvent refuge, soins et aide humanitaire.

Le bureau de l’Union rationaliste

En savoir plus
Communiqués

31 ans de prison et 154 coups de fouet pour la lauréate du prix Nobel de la paix

< PÉTITION >
Liberté pour Narges Mohammadi, lauréate du prix Nobel de la paix “Femme, Vie, Liberté”
Signer la pétition sur Change.org

Narges Mohammadi, une militante iranienne, vient de recevoir le prix Nobel de la paix pour sa lutte contre l’oppression des femmes en Iran. Mais elle n’a pas pu recevoir le prix parce qu’elle est toujours emprisonnée à la prison d’Ervin, en Iran, où elle fait la grève de la faim. Le prix a été accepté par les enfants de Narges, Kiana et Ali, à Oslo. Ils ont lu le message de leur mère, qui disait que la résistance non violente devait se poursuivre.

En raison de sa lutte pour la liberté des femmes iraniennes, Narges a été arrêtée 13 fois et condamnée 5 fois, pour un total de 31 ans de prison et 154 coups de fouet.
Signez la pétition demandant au gouvernement français et à l’Union européenne de libérer Narges et toutes les autres personnes détenues illégalement et condamnées à mort par le régime iranien…

En savoir plus
Articles

Vérités et contrevérités sur l’immigration

À l’occasion du débat sur le projet de loi Darmanin
Vérités et contrevérités sur l’immigration

François Héran, titulaire de la chaire Migrations et sociétés et Président de l’Institut Convergences Migrations présente à l’occasion du débat sur le projet de loi Darmanin les vérités et contrevérités sur l’immigration en France.
Le projet de loi Immigration et asile, présenté au Conseil des ministres en février 2023 par Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et amendé par la Commission des lois du Sénat en mars 2023, doit être finalement débattu par les sénateurs le 6 décembre 2023. Or les débats et controverses autour de ce projet manient sans cesse des arguments chiffrés, qui interpellent les chercheurs en statistique sociale et en économie. Leur devoir est de vérifier les assertions chiffrées de la sphère politique…

En savoir plus
Communiqués

Après l’assassinat de Dominique Bernard à Arras

COMMUNIQUE DE L’UNION RATIONALISTE
Il y a juste trois ans, le professeur d’histoire Samuel Paty était assassiné par un jeune islamiste radicalisé à Conflans Sainte-Honorine. Ce vendredi 13 octobre 2023, un ancien élève du lycée Gambetta d’Arras, radicalisé à son tour, pénètre dans l’établissement, tue à coups de couteau Dominique Bernard, professeur de français, cherche à localiser le professeur d’histoire et blesse trois autres personnes qui avaient voulu s’interposer.
L’Union rationaliste se joint au mouvement général de protestation suscité par l’atrocité de cet acte, directement inspiré par le fanatisme d’un islam radical. …

En savoir plus
Articles

Tribune de François Héran

Notre président François Héran prend position : « Sur l’immigration, abandonnons les vieilles rengaines et prenons la mesure du monde tel qu’il est »
Chiffres à l’appui, le sociologue, titulaire de la chaire Migrations et sociétés au Collège de France, démonte, dans une tribune au « Monde », les mythes et clichés sur la supposée « hyperattractivité » du système social français pour les candidats à l’immigration…

En savoir plus
France Culture

L’immigration en face

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Didier Leschi, Directeur général de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) …

En savoir plus
France Culture

Autour du travail d’Alain Policar

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Alain Policar, politiste, membre de l’Union rationaliste et du Comité de rédaction de Raison présente, a été nommé en avril 2023 par Pap Ndiaye au Conseil des sages de la laïcité et de l’intégration.
Avec Alain Policar Sociologue, chercheur associé au Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof)
La nomination d’Alain Policar a fait l’objet d’un nombre de critiques aussi injustifiées qu’ignorantes. Cette invitation est l’occasion de revenir sur son travail pour l’éclairer.

En savoir plus
Éditos

Bienvenue à François Héran à l’Union rationaliste – Halte aux dérives de la société

L’Union rationaliste est honorée et se réjouit vivement de l’accord de François Héran pour prendre la présidence de l’Union rationaliste en juin 2023. Bienvenue à notre nouveau président !
Il succède à Antoine Triller qui quitte cette fonction en raison des charges d’activités qui se sont considérablement accrues pour lui depuis son élection comme Secrétaire Perpétuel de l’Académie des sciences. Pendant les trois années de son mandat, il a beaucoup enrichi la pensée de l’UR et largement contribué à son rayonnement.  Il s’est personnellement engagé dans le choix des lauréats des prix et des thèmes de colloques qui ont connu un vif succès.  Sa réflexion approfondie, fondée sur son expérience de grand chercheur, a rappelé à l’UR l’importance de la méthode scientifique comme guide face au sommeil de la raison. Qu’il en soit ici chaleureusement remercié ! …

En savoir plus
France Culture

L’offensive contre la ligue des droits de l’homme

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Patrick Baudouin, Président de la Ligue des droits de l’homme.
Depuis le début du mois d’avril, cette vénérable association créée au moment de l’affaire Dreyfus, subit des attaques en règle de la part du gouvernement d’Emmanuel Macron, non seulement dans les propos menaçants de Gérald Darmanin prononcés au Sénat, mais aussi dans ceux d’Elisabeth Borne. Comment expliquer cette offensive ? …

En savoir plus
Histoires courtes

Histoires courtes : le relègue

La peine sans fin des petits larcins.
(vidéo)
Historien, chargé d’études au ministère de la Justice, Jean-Lucien Sanchez s’attache à rendre sensible l’histoire française des prisons, et plus particulièrement du bagne colonial de Guyane, tant dans divers ouvrages que sur le site Criminocorpus. En évoquant les mésaventures du condamné Georges Renault, il fait revivre l’histoire d’une peine oubliée, la relégation en Guyane, qui permettait de débarrasser discrètement la métropole de nombreux petits délinquants. Instituée grâce à une loi sécuritaire voulue par Léon Gambetta en 1885, la relégation ne sera supprimée qu’en 1970 …

En savoir plus

Venez découvrir

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME