Les plus lus

Le virus, la science et les religieux

Il est trop tôt pour tirer toutes les leçons de l’épidémie de coronavirus qui fait rage dans le monde entier car l’Afrique et l’Amérique du sud commencent seulement à être touchées. Lorsqu’elle sera terminée, on pourra, on devra, faire des comparaisons entre pays, entre régions parfois, et évaluer la qualité des divers systèmes de santé, c’est-à-dire des politiques économiques et sociales menées avant et pendant l’épidémie. Cela ne sera pas sans conséquences[1]. Dans notre pays même, la polémique a déjà commencé. Pour l’instant elle porte surtout sur la communication gouvernementale…

Rationalité et responsabilité en temps de crise sanitaire

La crise sanitaire que nous vivons suscite des débats qui ébranlent notre vision de l’humanité et de l’organisation de la société. Par son caractère de pandémie mondiale et sa biologie particulière, elle pose à l’humanité des questions inédites qui ébranlent la raison et les certitudes communes. À ce titre, le tripode standard « Science-Médecine-Politique » est interpellé de manière vigoureuse. Toute la société est en état de sidération, les chiffres s’affolent, les discussions prolifèrent sur la nature du virus, les algorithmes, les traitements, les vaccins futurs, sans oublier les impacts économiques et sociétaux. Chacun se trouve pris dans le réseau intriqué des échanges suscités par une situation incertaine et alarmante…

La vérité en sciences et en mathématique (première partie)

La notion de vérité est en pratique différente en sciences de la nature et en mathématiques, même si sur le plan philosophique elles relèvent d’une même perception des relations humaines. Il me semble utile de voir en quoi elles diffèrent. Dans une deuxième partie, nous élargirons cette réflexion au cas des probabilités et de la statistique, puis nous verrons quelques perversions de cette vérité.
PRINCIPES DE LA DÉMARCHE SCIENTIFIQUE
Les scientifiques utilisent la raison pour connaître et comprendre la réalité plutôt que de faire appel à d’autres démarches, qu’elles soient mystiques ou métaphysiques. Ils partent du principe que l’univers reste intelligible par la raison humaine. Ils mettent en avant le doute cartésien qui est un des fondements de la démarche scientifique…

La vérité en sciences et en mathématique (deuxième partie)

Dans cette deuxième partie de « La vérité en sciences et en mathématiques », je présente des outils de base en statistique qui permettent d’énoncer rigoureusement des résultats d’observations, bien que tributaires de probabilités liées aux hasards des prélèvements de données. Ainsi la vérité des affirmations en statistique dépend non seulement des modèles théoriques sur lesquels se bâtissent les raisonnements, mais aussi des méthodes de prises d’informations sur la réalité, ce qui en fait une différence de fond avec la vérité des mathématiciens non probabilistes. Dans un deuxième temps, je présente quelques perversions de la vérité en sciences qui sont, n’en doutons pas, innombrables.

Quel avenir pour la différence des genres ?

La théorie des genres nous a appris que, même s’ils s’édifient sur une base naturelle, celle de la différence biologique des sexes, les genres sont des constructions historiques et culturelles. Quelquefois qualifiés de « sexe social », ils attribuent à l’homme et à la femme des caractères, statuts, rôles et places différenciés qui s’expriment dans des clichés bien connus, les stéréotypes de genre. Si les genres sont historiques, ils sont susceptibles de variations, comme en témoigne notre époque qui justement les met en question et tend à les redéfinir. Se pose alors la question de savoir où on en est aujourd’hui, en particulier dans les pays où l’emprise de la religion faiblit ? …

Laïcité et enseignement du fait religieux

C’est dans le cadre de la République, de l’école laïque et… dans le salon Jules Ferry, qu’a été présenté, en mars dernier, le rapport dont notre rencontre est issue, L’enseignement du fait religieux dans l’école laïque. Le message du président de la République et les paroles du ministre de l’Enseignement scolaire ont fortement souligné la nécessité, la valeur et la portée de la laïcité. En outre, Régis Debray a placé d’emblée cette réflexion dans le cadre incontestable de la laïcité. Nos échanges ont d’ailleurs évoqué ce trait caractéristique de notre école dès le début de notre colloque en le présentant comme allant de soi…

La raison face au réchauffement climatique

Les Cahiers souhaitent donner toute leur place à l’expression de la réflexion des rationalistes sur les questions liées à la transition énergétique. À ce sujet, le lecteur pourra se rapporter aux articles publiés dans les numéros précédents (n° 657, 658, 659, 660-661), ainsi qu’à l’appel à constituer un groupe de réflexion et de travail pour la transition écologique (n° 660- 661). Nous publions ici un article de Gérard Fussman sur la thématique du réchauffement climatique, qui fait suite aux articles précédemment publiés dans les Cahiers Rationalistes …

Victimes du racisme Du ressenti au ressentiment

Le début de l’année 2019, en France, a été marqué par un déferlement d’actes racistes. Dans la nuit du 18 au 19 février, 96 tombes du cimetière juif de Quatzenheim ont été vandalisées. Le 11 mars, l’intérieur de l’église Saint-Louis de la Robertsau, à Strasbourg, a été saccagé, l’une des cinq églises catholiques victimes de tels agissements la même semaine. Le 25 mars, à Bergerac, les murs d’une mosquée en construction ont été aspergés de sang de porc. Le même jour, des Roms ont été victimes d’une tentative de lynchage en Seine-Saint-Denis (Clichy-sous-Bois et Bobigny). Ajoutons à cette triste liste les cris racistes contre le capitaine de l’équipe de football d’Amiens (en Italie et en Grande-Bretagne, c’est pire) …

Transition écologique : de l’intention à l’action

S’engager dans la Transition écologique, c’est s’engager dans un vaste programme dont le cadre n’a pas de commune mesure avec le concept originel d’« écosystème » bien délimité, puisque son objectif est de mettre un terme tout à la fois au réchauffement climatique, à l’épuisement de certaines richesses naturelles et à la pollution qui envahit la planète. De plus en plus de citoyens, d’associations, de collectivités, petites ou grandes, œuvrent dans le monde pour promouvoir cette transition dont l’ampleur et la complexité font d’elle un défi sans précédent pour l’Humanité. Un défi d’autant plus difficile à relever que cette transition aura de profondes implications sur la consommation sans frein…