Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Publications et médias

Thématique
France Culture

Contrer l’injustice à l’école !

Avec Roger François Gauthier ancien Inspecteur général de l’EN qui a enseigné les lettres classiques et réfléchi aux politiques éducatives comparées, et Philippe Champy, ancien ingénieur de recherche à l’Institut national de recherche pédagogique.
A propos de leur livre Contre l’École injuste ! (ESF 2022) qui explore les raisons pour lesquelles l’École en France, depuis le milieu du XXème siècle, a manqué beaucoup de ses rendez vous avec sa nécessaire démocratisation.

En savoir plus
Recensions

L’île au bonheur

de Harry Bernas, Traduction de Nancy Huston.
Éditions Le Pommier, 2022, 327 pages, 24 €

Son titre est intrigant : île au bonheur est la traduction de Fukushima (île de la tolérance) en japonais. Le sous-titre Hommes, atomes… laisse présager une réflexion sur le nucléaire et son histoire, nourrie des connaissances scientifiques de l’auteur, physicien reconnu et ancien directeur de recherche au CNRS. A l’heure où la France relance un programme gigantesque de construction de centrales nucléaires, et lorsque la guerre en Ukraine ranime la terreur autour des armes nucléaires tactiques, ces rappels abondamment documentés ont tout à voir avec la science et sont particulièrement bienvenus…

En savoir plus
Recensions

Les trous noirs en 100 questions

Jean-Pierre Luminet, ed. Tallandier, 2022, 330 pages, 18,00 €
Jean-Pierre Luminet est astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, spécialiste mondial des trous noirs, écrivain et poète. Son ouvrage est conçu en une suite de 100 questions, suivies de réponses assez courtes dans une progression du plus simple au plus élaboré, amenant le lecteur jusqu’aux connaissances les plus récentes en la matière. Les dernières questions évoquent les trous noirs dans la culture populaire, la littérature, la science-fiction et le cinéma avec la présentation du film Interstellar qui met en scène un trou noir super massif nommé Gargantua…

En savoir plus
Recensions

L’athéisme mis à nu, enjeux contemporains

De Patrice Dartevelle et Serge Deruette (dir.), L’athéisme mis à nu, Enjeux contemporains. ABA Édition – Collection Études athées, mai 2022, 166 pages, 20 €
Après l’Histoire de l’athéisme en Belgique , Patrice Dartevelle, Serge Deruette et l’association Belge des athées, présidée par Marianne De Greef, nous livrent ce nouvel opus de leurs réflexions et études approfondies sur l’athéisme. Sur la quatrième de couverture, l’éditeur précise : « La confiance proverbiale des athées envers la science et le rationalisme est confrontée au double discrédit de la déconstruction postmoderne et de l’instrumentalisation de la science par des intérêts économiques peu scrupuleux qui n’hésitent pas à travestir la vérité scientifique ». L’éditeur poursuit : « L’athéisme, quant à lui, loin d’être monolithique, engendre plusieurs types d’analyses et de positions politiques. Pourquoi toute affirmation claire de positions philosophiques consubstantielles à l’athéisme, comme le caractère purement humain des croyances, entraine-t-elle maintenant l’accusation d’irrespect des autres convictions ? » En « mettant à nu » l’athéisme, cet ouvrage s’efforce de poser ces questions, de les analyser pour les clarifier et les actualiser…

En savoir plus
Éditos

Pour une bonne année 2023 ?

L’Union rationaliste présente ses vœux pour 2023 à ses adhérents et à tous les citoyens. Mais la nouvelle année s’annonce difficile pour notre pays et pour le monde. Pouvons-nous jouer hypocritement au « Qui aurait pu prévoir… » quand le climat s’emballe, l’écosystème s’effondre, nos sociétés accélèrent, tandis qu’une guerre atroce s’enlise aux portes de l’Europe ?
L’Union rationaliste pour sa part n’a cessé de dénoncer l’empoisonnement de la vérité, l’aveuglement aux catastrophes annoncées, la précarité de la jeunesse, la montée de l’individualisme et de l’intolérance. Par exemple pour 2022 rappelons un colloque sur l’aggravation des inégalités sociales, conséquence de la dégradation du système scolaire, un autre sur les mécanismes de la fabrication de l’opinion à travers les réseaux sociaux ; le prix 2022 remis conjointement à François Héran et Cédric Herrou a souligné l’attention que l’UR porte à l’indésirabilité et au sort des migrants ; l’émission de France-Culture a donné la parole aux femmes iraniennes en révolte ; le dossier Santé publique et démocratie sanitaire dans Raison Présente (numéro double 222) a analysé en détail les insuffisances de notre système de santé révélés par la crise du Covid…

En savoir plus
Histoires courtes

Histoires courtes : LES VOILES DU TEMPS

Un violon, ça change énormément.
(vidéo)
Chimiste de formation (École nationale supérieure de chimie de Paris puis Muséum national d’histoire naturelle) et conservateur au Musée de la musique de Paris où il est en charge de la lutherie, c’est-à-dire des instruments à cordes frottées et pincées, Jean-Philippe Échard n’en finit pas de rêver sur un mystère : qu’est-ce qui fait que, malgré ses multiples transformations au cours des siècles, un Stradivarius reste un Stradivarius ?

En savoir plus
France Culture

Alain Aspect, pionner des technologies quantiques

Des travaux pionniers d’Alain Aspect aux technologies quantiques
Michèle Leduc physicienne CNRS au laboratoire Kastler-Brossel à l’Ecole normale supérieure, s’entretient avec Hélène Perrin, physicienne CNRS au laboratoire de Physique des Lasers à l’Université Sorbonne Paris Nord.
Cette émission est l’occasion de rendre hommage à Alain Aspect, lauréat du prix Nobel de physique 2022 qu’il partage avec l’autrichien Anton Zeiliinger et l’américain John Clauser ; pour leurs travaux pionniers sur l’intrication quantique et leur application aux communications quantiques.

En savoir plus
Recensions

Pasteur. L’homme et le savant

D’Annick Perrot et Maxime Schwartz, Éditions Tallandier, Paris, 2022, 239 pages, 20,90 €
En une cinquantaine de courts chapitres, dédiés à un thème ou à un aspect de la vie et de l’œuvre de Pasteur, les deux auteurs ont réussi à rendre attractifs les aspects les plus techniques du projet. Leurs savoirs se complètent pour faire partager une commune admiration, l’une Annick Perrot, ancienne conservatrice du musée Pasteur et, l’autre, Maxime Schwartz, ancien directeur général de cet Institut. Avec les Éditions Tallandier, ils ont fait merveille pour accompagner leurs écrits historiques, pédagogiquement exposés, par une iconographie adaptée et prolifique : pas une page sans dessin, pastel, peinture, photo, qu’elle soit en noir et blanc ou en quadrichromie…
L’ intégralité de la recension est à lire en PDF

En savoir plus
Culture scientifique

Rencontres Sciences et Culture

Les Rencontres Sciences et Culture sont les nouveaux rendez-vous de l’UR. Vous avez apprécié un ouvrage récent en lien avec nos thèmes de réflexion ? Proposez-nous de partager cet intérêt en nous le faisant découvrir, nous inviterons son auteur/ son autrice à venir nous le présenter et à échanger sur cet ouvrage et plus largement sur sa carrière, ses autres publications, la résonance de ses écrits avec nos engagements. Les échanges se feront sur un mode décontracté, une conversation avec notre invité/invitée que vous introduirez et à laquelle chacun des participants pourra prendre part, les points de vue pouvant être consensuels ou pas ! …

En savoir plus
Éditos

Immigration – Désinformation, mépris, racisme à combattre

La Méditerranée et la Manche sont devenues de véritables cimetières marins. Des milliers de réfugiés s’accumulent dans des camps de fortune et dans les rues des quartiers déshérités de nos villes.
On voit déferler des discours racistes porteurs de haine à l’encontre des migrants, accusés d’envahir les pays prospères et de menacer leur sécurité. En réalité cette propagande a en général assez peu de rapport avec le vécu des populations. Elle est largement encouragée par les politiques qui manipulent l’opinion pour détourner l’attention des échecs du capitalisme, causes d’une dégradation des conditions de vie de beaucoup de citoyens que fragilise la peur d’un avenir incertain. C’est ainsi que les Anglais les plus démunis ont été poussés à voter le Brexit, aujourd’hui catastrophique pour eux….

En savoir plus
Histoires courtes

Histoires courtes : VINGT-QUATRE ANS – Les abeilles ne peuvent plus attendre.

(vidéo)
Apidologue, directeur de recherche émérite au CNRS au laboratoire EGCE (Évolution, Génome, Comportement, Écologie) de Gif-sur-Yvette, Gérard Arnold est de longue date un spécialiste des comportements et de la neurobiologie de l’abeille domestique. Après des années de recherche sur certains aspects de la biologie de cet insecte, il s’est intéressé à la question des importantes mortalités anormales d’abeilles et à leurs causes. Il a fait partie de plusieurs groupes d’experts en France (ANSES) et en Europe (EFSA), dont les rapports ont eu un fort impact sur la question de l’autorisation des pesticides en général, et de la famille des néonicotinoïdes, en particulier…

En savoir plus
France Culture

Santé publique et Démocratie sanitaire

Emmanuelle Huisman Perrin s’entretient avec André Grimaldi, Professeur émérite de diabétologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière, sur le numéro double de Raison Présente qui paraît en décembre 2022 “Santé Publique et démocratie sanitaire”.
A l’heure où le gouvernement organise un nouveau grand débat décentralisé sur notre système de santé à la recherche de mesures dites « pragmatiques, sans tabou ni a priori », adaptées aux différents territoires, le comité de rédaction de Raison Présente a souhaité publier un dossier consacré à la Santé publique. Cette émission est l’occasion de tirer les leçons de la crise sanitaire et de ses retentissements en matière de démocratie sanitaire…

En savoir plus
Éditos

Soutien au combat des Iraniennes et des Iraniens

Ne rien lâcher !
Depuis l’assassinat de la jeune étudiante Mahas Amini par la police des mœurs de Téhéran pour avoir porté un foulard islamique de manière inadaptée, les manifestations se poursuivent depuis plus d’un mois et gagnent en ampleur dans de plus en plus de villes en Iran. Les femmes sont au premier rang dans les rues, elles ne tolèrent plus les contraintes d’un autre âge imposées à leur corps et à leur vie par le régime patriarcal auquel elles sont assujetties. La répression est massive et féroce, les morts se comptent par centaines, mais le courage hors du commun des foules en colère dans les rues ne faiblit pas.
Leur combat redonne d’abord espoir à toutes celles qui subissent le joug des régimes patriarcaux et religieux de par le monde. Il est sans patrie ni frontières …

En savoir plus
France Culture

Le combat des femmes iraniennes

“Si vous en tuez deux, trente les remplaceront”
Azadeh Kian est sociologue à l’université Paris Cité et responsable de la spécialité Master Genre et changement social et politique : perspectives transnationales. Elle est directrice du CEDREF, le Centre d’enseignement, de documentation et de recherches pour les études féministes. Elle connaît très bien la situation des femmes en Iran. L’Union rationaliste tient à marquer à travers cette émission sa solidarité et son soutien au peuple iranien et notamment aux femmes qui se lèvent contre l’autoritarisme, la violence, le meurtre érigés en politique d’Etat…

En savoir plus
Histoires courtes

Histoires courtes : C’est l’histoire d’un photon

Les étranges rapports d’un photon avec une vitre sous la loupe quantique.
(vidéo)
Physicien, prix Nobel de Physique 2022, directeur de recherche au CNRS, professeur à l’Institut d’Optique et à l’École polytechnique, académicien, médaille d’or du CNRS, lauréat du Prix Wolf, Alain Aspect remonte les chemins de la fameuse dualité onde-particule et, mettant ses pas dans les pas de Niels Bohr et de John Archibald Wheeler, interroge la profonde énigme du comportement d’un photon sur une lame semi-réfléchissante ou dans un interféromètre construit autour de cette lame…

En savoir plus
Archives

L’aviation civile confrontée à la transition énergétique

> DOCUMENT <

• Le trafic aérien tient une place de plus en plus grande dans l’économie de nombreux pays. Il sera multiplié par un facteur compris entre 2,7 à 4,3 d’ici 2050, en supposant que les moteurs de cette croissance (exportations, tourisme…) seront peu affectés par les critiques que les écologistes adressent à ce trafic.
• Le carburant utilisé par l’aviation est exclusivement du kérosène d’origine fossile. Sa combustion produit du gaz carbonique (près de 3% des émissions mondiales), des gaz polluants (composés de soufre et d’azote), des particules fines et des suies.
• Vu la croissance attendue, ce trafic deviendra une source majeure de pollution de l’atmosphère en quelques décennies.
• Les mesures prises par l’Organisation de l’aviation civile internationale pour éviter cette situation ne sont pas à la mesure du problème posé car elles reposent essentiellement sur l’exploitation des marchés du carbone qui, en pratique, se sont avérés peu efficaces pour infléchir les émissions mondiales des gaz à effet de serre.
• Deux substituts du kérosène sont possibles. D’une part, le bio-kérosène fabriqué à partir de la biomasse. Des carburants de ce type ont été certifiés et testés, mais dans le cas des bio-kérosènes de 2ème ou 3ème génération – ceux qui ne sont pas en concurrence directe avec les filières agro-alimentaires – la rentabilité de leur industrialisation n’est pas établie. • • Un autre substitut peut être obtenu par synthèse chimique à partir de CO2, mais le développement (avant industrialisation) de cette filière de kérosène devrait prendre de l’ordre d’une décennie. Dans les deux cas, des infrastructures considérables seront nécessaires.
• Le recours à l’énergie électrique pour le trafic aérien n’aura guère d’impact pour au moins deux décennies.
• Les industries de l’aéronautique ne sont pas prêtes à assurer la transition écologique bien que celle-ci devienne plus urgente d’année en année…

En savoir plus
Archives

L’hydrogène : un matériau d’avenir pour stocker et transporter de l’énergie ?

> DOCUMENT <

• L’intérêt de l’hydrogène (H2) dans le domaine de l’énergie tient d’abord au fait que 1 kg d’hydrogène permet de stocker autant d’énergie que ~ 4 litres d’essence (ou 3kg). Il réagit facilement avec le dioxygène pour donner de l’énergie thermique (combustion) ou électrique (pile à combustible).
• Il peut être utilisé pour stocker ou transporter de l’énergie et, dans certaines conditions, il concurrencera l’électricité. Mais 1 kg de H2 gazeux occupe un volume environ 2 800 fois plus grand que 4 l d’essence dans les conditions ordinaires de pression et de température. Pratiquement, qu’il s’agisse de stockage ou de transport, le gaz est souvent comprimé dans des bouteilles en acier à une pression pouvant atteindre 700 fois la pression atmosphérique (à cette pression, en prenant en compte la masse du réservoir, la densité d’énergie par kg est réduite d’un facteur ~15). On développe aussi des procédés de stockage de H2 dans des matériaux solides, avec des densités d’énergie comparables à celle assurée par une compression à 700 bars.
• H2 peut s’enflammer avec l’air et/ou exploser en cas de fuite. Comme c’est le cas pour de nombreux produits inflammables, son utilisation demande donc des précautions particulières.
• Aujourd’hui, plus de 90% de H2 est obtenu à partir d’hydrocarbures, mais il peut aussi être produit par électrolyse de l’eau, c’est-à-dire à partir d’électricité et d’eau, avec un rendement énergétique qui peut atteindre, voire dépasser 80%. La production par électrolyse ne génère aucune pollution.
• On peut aussi produire H2 par des procédés biologiques, à partir de la biomasse ou de certains déchets. Cette production est concurrencée par celle de méthane.
• La façon la plus prometteuse d’utiliser l’énergie chimique de H2 est de mettre en œuvre une pile à combustible. De l’énergie électrique est alors directement obtenue de H2 et O2 avec un rendement de 50% à 60% aujourd’hui (plus de 90% bientôt) et un moteur peut convertir cette énergie électrique en énergie mécanique avec un rendement proche de 1. Cet usage de H2 produit de l’eau et n’est accompagné d’aucune pollution.
• Il existe aujourd’hui des voitures et des autobus électriques utilisant le H2, bientôt des trains et même des « vélos ». Un kg de H2 permet à une voiture « ordinaire » de parcourir une soixantaine de km. Mais ce qui manque encore, c’est un réseau dense de distribution de ce gaz.
• H2 est susceptible d’être très largement utilisé pour stocker et transporter de l’énergie. En particulier, il pourrait être fait largement appel à ce gaz pour le stockage de l’électricité des sources intermittentes dans les périodes de surproduction…

En savoir plus
Éditos

Rentrée 2022 : Incertitudes et fragilités du monde

Pas d’incertitude hélas sur la réalité du changement climatique : les catastrophes naturelles de l’été ont dissipé les derniers doutes et annoncé les ravages à venir. Chacun a pu mesurer les dérèglements qui s’installent durablement : canicule pendant des mois d’été, incendies incontrôlables et forêts parties en fumée, sécheresse destructrice de la végétation et des cultures, menaces sur les approvisionnements en eau, inondations meurtrières …
Par contre grande incertitude sur les mesures urgentes qui doivent être prises : l’ambition écologique des politiques est-elle à la mesure des enjeux ? On peut sérieusement en douter. L’appel vertueux à la sobriété dans la population n’est qu’une petite partie des solutions qui n’aura d’effet qu’à long terme et il ne doit pas peser sur les défavorisés. Dans les régimes démocratiques, il faudra obtenir l’acceptabilité sociale de mesures contraignantes, et quant aux régimes dictatoriaux, on peut douter qu’ils se plient à ces mesures. Surtout le recours à la sobriété masque l’évidence : les ripostes étatiques à prévoir (sur l’urbanisme et l’habitat par exemple) trouveront leurs limites dans nos régimes capitalistes néo-libéraux où la recherche du profit immédiat entre en contradiction avec les mesures de sobriété énergétique …

En savoir plus
France Culture

Actualité des trous noirs

Michèle Leduc, physicienne, directrice de recherche émérite au CNRS, membre de l’Union rationaliste et rédactrice en chef de la revue Raison Présente interroge Marc Lachièze-Rey astrophysicien et cosmologue, directeur de recherche émérite au CNRS pour parler des trous noirs.
Le concept de trou noir a connu ces derniers temps de grands succès en astrophysique : première image, spectaculaire, d’un trou noir supermassif au centre de la galaxie M87 obtenue grâce à un télescope d’un genre nouveau, l’Event Horizon Télescope ; prix Nobel 2020 attribué à Roger Penrose pour ses travaux théoriques: la découverte que la formation des trous noirs est une prédiction de la relativité générale; prix Nobel 2017 pour celle de collisions et de fusions entre trous noirs, par ondes gravitationnelles… Sans oublier les constants débats théoriques à propos de leur entropie et de leur information …

En savoir plus

Venez découvrir

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME