Publications et médias

Thématique
Cahiers Rationalistes

Diderot : laïque avec ou sans Dieu

Le principe même de la laïcité, par-delà ses expressions juridiques et politiques, pose une séparation nette de ce qui relève des croyances et convictions particulières et de ce qui, étant porteur d’objectivité et de rationalité, peut se prévaloir d’une validité universelle…

En savoir plus
Cahiers Rationalistes

Le vivre ensemble ou les pièges du langage

On entend de plus en plus souvent parler d’un « vivre ensemble » dont la réalisation nécessiterait de réformer les lois laïques pour les adapter aux réalités contemporaines. Le concept du « vivre ensemble » peut séduire, à première vue, car il ressemble à « paix civile ». Il a cependant semblé intéressant de rechercher d’où vient l’expression et ce qu’elle véhicule puisqu’elle sert de levier à une remise en cause de la laïcité. Un rapport remis au ministre de l’intérieur en 2015 peut servir à décortiquer ce qui se cache derrière le « vivre ensemble ». L’objectif et la méthode de ce rapport(1) sont sans ambiguïté…

En savoir plus
France Culture

La situation hospitalière en France

Le 22 février 2009, nous recevions à l’antenne de l’Union rationaliste le professeur André Grimaldi, pour analyser les raisons du démantèlement de l’hôpital public français.

En savoir plus

Laïcité dans l’enseignement supérieur : des régressions travesties en avancées.

Dans les débats actuels sur les questions de laïcité dans l’enseignement en France, il est peu souvent question des universités. Le rapport d’étape sur les travaux de l’Observatoire de la laïcité1 (25 juin 2013) ne les évoque pas, les jugeant sans doute non prioritaires. Le projet de rapport du Haut commissariat à l’intégration2 (août 2013) traite quant à lui des problèmes posés par les tensions d’origine religieuse vécues dans un certain nombre d’universités et fait 12 propositions pour étendre à l’université les principes laïques de neutralité dans un service public, de monopole de l’État dans la collation des grades et de clarté dans l’attribution de locaux aux associations étudiantes. Mais le tableau n’est pas complet car il n’évoque pas la situation des deux universités publiques de Strasbourg et de Nancy au sein desquelles sont financées des facultés religieuses (catholiques et protestante) qui servent depuis des décennies de terrain d’expérience à une stratégie éducative antilaïque…

En savoir plus
Cahiers Rationalistes

Le virus, la science et les religieux

Il est trop tôt pour tirer toutes les leçons de l’épidémie de coronavirus qui fait rage dans le monde entier car l’Afrique et l’Amérique du sud commencent seulement à être touchées. Lorsqu’elle sera terminée, on pourra, on devra, faire des comparaisons entre pays, entre régions parfois, et évaluer la qualité des divers systèmes de santé, c’est-à-dire des politiques économiques et sociales menées avant et pendant l’épidémie. Cela ne sera pas sans conséquences[1]. Dans notre pays même, la polémique a déjà commencé. Pour l’instant elle porte surtout sur la communication gouvernementale…

En savoir plus

Rationalité et responsabilité en temps de crise sanitaire

La crise sanitaire que nous vivons suscite des débats qui ébranlent notre vision de l’humanité et de l’organisation de la société. Par son caractère de pandémie mondiale et sa biologie particulière, elle pose à l’humanité des questions inédites qui ébranlent la raison et les certitudes communes. À ce titre, le tripode standard « Science-Médecine-Politique » est interpellé de manière vigoureuse. Toute la société est en état de sidération, les chiffres s’affolent, les discussions prolifèrent sur la nature du virus, les algorithmes, les traitements, les vaccins futurs, sans oublier les impacts économiques et sociétaux. Chacun se trouve pris dans le réseau intriqué des échanges suscités par une situation incertaine et alarmante…

En savoir plus
France Culture

Propositions aux canditats à la présidence

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Hélène Langevin-Joliot, présidente de l’Union rationaliste, pour nous parler des propositions de l’Union rationaliste aux candidats à la présidence de la république.

En savoir plus
Colloques

Colloque 2020 : Rationalité et éthique en sciences biologiques et médicales

Nous vivons une époque traversée par des controverses sur lesquelles les citoyens s’interrogent : post-vérité, vérités alternatives, fake-news…ces termes sont apparus récemment et sont de plus en plus présents dans le débat public. Fondés sur des opinions et des croyances, ils s’opposent aux faits et aux critères de vérité auxquels se réfère la démarche scientifique …

En savoir plus
France Culture

Vers une nouvelle guerre scolaire

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Philippe Champy, qui fut ingénieur à l’INRP et éditeur puis directeur des Éditions Retz, pour parler de son livre Vers une nouvelle guerre scolaire. Quand les technocrates et les neuroscientifiques mettent la main sur l’Éducation nationale, paru aux Éditions la Découverte en 2019.

En savoir plus
Cahiers Rationalistes

Les sensibilités religieuses blessées. Christianisme, blasphèmes et cinéma 1965-1988

de Jeanne Favret-Saada, Collection Histoire de la pensée, Éditions Fayard, Paris, 2017, 536 pages, 26 €
On connaît Jeanne Favret-Saada de longue date. Son livre sur la sorcellerie dans le bocage des pays de la Loire, puis ses études sur l’antisémitisme chrétien, nous ont dressé le portrait de cette infatigable ethnologue, toujours prompte à arpenter le terrain, à écouter ce que disent et font les uns et les autres, à relever les adéquations mais aussi …

En savoir plus

Laïcité et intégrisme

Le régime politique laïque installe une dualité libératrice permettant à chacun d’échapper aussi bien à la pression sociale de proximité qu’à une uniformisation officielle d’État. Les intégrismes, qui ne souffrent aucun point de fuite, ne peuvent que le détester. Aussi la laïcité est-elle le point de résistance le plus puissant pour les affronter – à condition de ne pas renoncer à cette puissance par des « accommodements » qui la ruinent(1). 

L’INJONCTION D’UNIFORMISATION 

L’intégrisme ne peut pas souffrir les points de fuite par lesquels on peut échapper, même momentanément, à son exigence d’uniformisation de la vie et des mœurs. Tout ce qui rompt ce tissu qu’il veut intégral, ordonné à une parole unique, tout ce qui peut le rendre perméable à une autre parole, à une autre manière de vivre, lui est odieux. Rien d’étonnant à ce qu’il s’en prenne à la liberté d’expression, et généralement à toute altérité. Les États de droit et leurs effets de liberté sont naturellement dans le viseur de son tir. On se souvient des caricatures au Danemark, de Theo van Gogh, de Rushdie, de Redeker, de Toulouse – la liste s’allonge, pensons, entre autres, aux procès faits à Pascal Bruckner, à Georges Bensoussan, à Djemila Benhabib, à Kamel Daoud, pour n’en citer que quelques-uns…

En savoir plus
Cahiers Rationalistes

La laïcité au regard des femmes

On lira ici le texte de la conférence prononcée au Cercle Condorcet des Alpes-Maritimes, lundi 18 novembre 2019, par Jacqueline Costa-Lascoux, sociologue, directrice de recherche au CNRS, directrice de l’Observatoire des statistiques de l’immigration et de l’intégration.

« La laïcité au regard des femmes », le titre peut surprendre. Lorsqu’on parle de laïcité, on s’en tient généralement aux règles structurelles de la séparation des Églises et de l’État, à la loi de 1905. C’est oublier …

En savoir plus

Hommage à Michel Petit

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Michel Petit, vice-président de l’Union rationaliste de 2004 à 2007. Chercheur en physique des plasmas spatiaux au début de sa carrière, Michel Petit avait exercé au fil de son parcours, de nombreuses responsabilités scientifiques, au CNRS où il présida à la naissance de l’INSU, à l’École polytechnique, dans les ministères de la recherche puis de l’environnement notamment. Lorsqu’il accepta, à la demande de Jean-Pierre Kahane de rejoindre le combat de l’Union rationaliste, il était membre du bureau du GIEC et fortement investi dans les travaux de ce groupe intergouvernemental d’évaluation des recherches sur le climat, pour en préparer le quatrième rapport. Il était président de la Société météorologique de France. Il fut l’un des fondateurs de l’association Sauvons le Climat…

En savoir plus

La vérité en sciences et en mathématique (première partie)

La notion de vérité est en pratique différente en sciences de la nature et en mathématiques, même si sur le plan philosophique elles relèvent d’une même perception des relations humaines. Il me semble utile de voir en quoi elles diffèrent. Dans une deuxième partie, nous élargirons cette réflexion au cas des probabilités et de la statistique, puis nous verrons quelques perversions de cette vérité.
PRINCIPES DE LA DÉMARCHE SCIENTIFIQUE
Les scientifiques utilisent la raison pour connaître et comprendre la réalité plutôt que de faire appel à d’autres démarches, qu’elles soient mystiques ou métaphysiques. Ils partent du principe que l’univers reste intelligible par la raison humaine. Ils mettent en avant le doute cartésien qui est un des fondements de la démarche scientifique…

En savoir plus

La vérité en sciences et en mathématique (deuxième partie)

Dans cette deuxième partie de « La vérité en sciences et en mathématiques », je présente des outils de base en statistique qui permettent d’énoncer rigoureusement des résultats d’observations, bien que tributaires de probabilités liées aux hasards des prélèvements de données. Ainsi la vérité des affirmations en statistique dépend non seulement des modèles théoriques sur lesquels se bâtissent les raisonnements, mais aussi des méthodes de prises d’informations sur la réalité, ce qui en fait une différence de fond avec la vérité des mathématiciens non probabilistes. Dans un deuxième temps, je présente quelques perversions de la vérité en sciences qui sont, n’en doutons pas, innombrables.

En savoir plus
Cahiers Rationalistes

Quel avenir pour la différence des genres ?

La théorie des genres nous a appris que, même s’ils s’édifient sur une base naturelle, celle de la différence biologique des sexes, les genres sont des constructions historiques et culturelles. Quelquefois qualifiés de « sexe social », ils attribuent à l’homme et à la femme des caractères, statuts, rôles et places différenciés qui s’expriment dans des clichés bien connus, les stéréotypes de genre. Si les genres sont historiques, ils sont susceptibles de variations, comme en témoigne notre époque qui justement les met en question et tend à les redéfinir. Se pose alors la question de savoir où on en est aujourd’hui, en particulier dans les pays où l’emprise de la religion faiblit ? …

En savoir plus

n°671

Les Cahiers Rationalistes

Mars-avril 2021

n°217

Raison Présente

• Mars 2021

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME