Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Publications et médias

Thématique

Les scientifiques doivent-ils chercher à expliquer ?

Traditionnellement, les philosophes attribuent quatre objectifs à l’action des scientifiques : décrire les phénomènes de la nature, en prédire l’occurrence, les maîtriser et… les expliquer. Il n’y a aucun doute d’ailleurs que, parmi les raisons qui peuvent conduire un jeune à se tourner vers l’étude des sciences, on ne trouve souvent l’émerveillement ressenti devant l’explication scientifique d’un phénomène de la nature resté jusqu’alors totalement obscur.
Chercher à expliquer n’est pas le propre des scientifiques.

En savoir plus

De l’intérêt d’une Union rationaliste

Je crois plus que jamais à l’importance qu’un groupe de gens qui sont convaincus que rien ne remplace l’exercice d’une pensée rationnelle, se retrouvent dans une Union. Combien m’objectent que la raison est limitée, ce dont je conviens évidemment puisque la réponse à tant de questions nous échappe. Mais ils ajoutent souvent que jamais la raison ne sera en mesure d’expliquer telle ou telle question plus ou moins métaphysique : le sens de la destinée humaine, l’existence de Dieu, le bien ou le mal, le beau, l’amour, que sais-je encore ? Là je m’oppose avec force à cette sorte de postulat, de prétention à connaître a priori les limites de l’exercice de la raison…

En savoir plus

Croyances et connaissances

   Bernard Graber reçoit Gérald Bronner, professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France auteur de L’empire des croyances en 2003, Vie et mort des croyances collectives en 2006, et, récemment, L’inquiétant principe de précaution qui s’y rapporte. Il a dirigé L’Année Sociologique 2010 consacré à ce thème.

En savoir plus

Cellules souches embryonnaires et idéologies réactionnaires

Si la recherche sur l’embryon préimplantatoire (embryon conçu in vitro) humain est techniquement possible depuis trois décennies, celle-ci pose des questions éthiques auxquelles le législateur a répondu en France par trois fois, d’abord à l’occasion de la première loi de bioéthique, puis de ses deux révisions. L’exercice de cette recherche a d’abord été interdit (loi initiale, 1994), puis l’interdiction a été assortie de la possibilité de dérogations, pour une période de 5 ans, (2004). Le contrôle de ces dérogations se fait dans un cadre très strict assuré par l’Agence de la biomédecine…

En savoir plus

« Le rationalisme d’hier à demain » : le livre de votre été.

Cet ouvrage, publié pour le 80ème anniversaire de l’Union rationaliste, rassemble un large choix d’articles écrits depuis les années 30 jusqu’à nos jours. Ils portent sur les thèmes suivants : le rationalisme, la science et la société, la laïcité. Le choix d’écrits publiés dans les Cahiers Rationalistes, jalons marquants de l’expression du rationalisme, est clôturé par les témoignages de quelques grands noms. Cet ouvrage est tourné vers l’avenir : le rationalisme moderne est un outil incontournable pour qui veut aborder de manière constructive les grandes questions de société…

En savoir plus

Des doses repère et des valeurs de référence

Des sites officiels, tels que celui de Institut de radioprotection et de sécurité nucléaire (IRSN)donnent des explications détaillées sur les unités utilisées pour mesurer les doses de rayonnement reçus lors d’une irradiation et les activités de produits radioactifs.

Les doses sont exprimées en Sievert (Sv), millisievert (mSv) ou microsievert (µSv).
Les études épidémiologiques ont conduit à estimer l’excès de cancer par rapport à la normale à environ 5% de cancer supplémentaires par Sievert distribué dans un groupe ayant subi une irradiation. Les études n’ont pu apporter des preuves d’effet cancérigène pour des doses inférieures à 100 mSv.

En savoir plus

Catastrophe nucléaire au Japon

Le Japon a subi un très fort séisme, le plus important depuis très longtemps, qui apparemment a causé peu de dégâts. On peut être admiratif devant l’efficacité des constructions antisismiques réalisées par les Japonais. Par contre l’énorme tsunami qui a suivi a englouti des villes entières causant des dommages que les Japonais mettront longtemps à faire disparaitre. Ce tsunami est également responsable des importantes dégradations des systèmes de refroidissement de la centrale de Fukushima, aboutissant à une catastrophe nucléaire d’un niveau comparable celle de Three Mile Island aux USA, mais d’un niveau moindre que celle de Tchernobyl dans l’ex URSS. Ce dernier réacteur était en fonctionnement au moment de l’accident alors que ceux de Fukushima s’étaient arrêtés automatiquement lors du séisme…

En savoir plus
France Culture

Sciences et curiosités à la cours de Versailles

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Catherine Arminjon, directeur général du Patrimoine pour évoquer l’exposition qui s’est tenue à Versailles pendant six mois, intitulée Sciences et curiosités à la Cour de Versailles.

En savoir plus

Culture scientifique et humanisme

L’orientation de l’enseignement résulte de la conception que l’on se fait de la culture générale et des humanités, c’est-à-dire de la formation de l’homme en général, en lui donnant une capacité d’adaptation – en dehors de toute spécialisation – aux diverses activités. Pour définir différents types de culture le thème des humanités a été utilisé de multiples façons…

En savoir plus
France Culture

Vivre mieux avec la chimie

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Marcel Bohy à l’occasion de la sortie de son nouveau livre Vivre mieux avec la science.

En savoir plus

L’Union rationaliste et le principe de précaution

Nous savons que le progrès scientifique n’entraîne pas automatiquement celui de la société, mais nous affirmons qu’il en est plus que jamais une condition nécessaire. On ne saurait agir efficacement face aux problèmes d’environnement sans des efforts à long terme pour mieux comprendre notre monde…

En savoir plus

Qu’est ce que le principe de précaution ?

Pour tenter d’aborder cette question à la lumière de la raison et de la réalité des choses.

Quelle que soit l’opinion qu’on puisse avoir à propos du principe de Précaution, force est de convenir que le choix d’un mot aussi banal que celui de précaution se prête à toutes sortes de confusions. En faire un génitif du terme principe ne fait qu’aggraver les choses. Car un principe n’a pas du tout le même sens pour le physicien, le moraliste, le juriste, le politique ou ce qu’on appelle l’homme de la rue. Madame Delmas-Marty, dans ses cours au Collège de France (Internalisation du Droit) n’a pas manqué de souligner que le principe juridique qui fut baptisé de ce mauvais nom ne pouvait qu’en souffrir. Elle proposait, tout en regrettant qu’il ne soit trop tard, de le nommer « principe d’anticipation » …

En savoir plus

A propos de sortie du nucléaire

La catastrophe nucléaire au Japon qui fait suite à celles de Tchernobyl et Three Mile Island amène tout un chacun à se poser des questions sur l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Faut-il pour autant sortir du nucléaire comme le réclament certains. Au delà de ces derniers, il est vrai que le questionnement qui s’installe ou est renouvelé chez beaucoup est légitime.
Il y a cependant des choses évidentes qu’il faut rappeler: un réacteur nucléaire ne peut en aucun casse transformer en bombe atomique et la dangerosité des radiations dépend des doses que l’on peut recevoir après un accident nucléaire (voir le texte sur les doses mis en appendice dans le texte sur la catastrophe au Japon). Nous sommes soumis en permanence à des rayonnements dus à la radioactivité naturelle. Il y a un seuil en dessous duquel on peut considérer que le danger de développer un cancer est nul…

En savoir plus

Le fond de l’air est évalué

En ce moment, le fond de l’air est évalué…

Le recours à la bibliométrie, le classement des unités et le bench-marking[1] dans le domaine universitaire se sont considérablement intensifiés ces dernières années, déclenchant finalement une série d’études sur la pertinence et les limites de cet exercice. Le numéro supplémentaire de la Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine[2] présente une analyse détaillée comprenant une mise en perspective historique sur les différentes pratiques de l’évaluation de l’activité académique dans notre pays…

En savoir plus
France Culture

Le Palais de la Découverte

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit Michèle Leduc, directrice de Recherche au CNRS, directrice de l’Ifraf, pour parler du Palais de la Découverte et des questions liées à la recherche.

En savoir plus
France Culture

La nouvelle raison du monde

Emmanuelle Huisman-Perrin reçoit le philosophe Pierre Dardot pour évoquer son livre « La nouvelle raison du monde » co-écrit avec le sociologue Christian Laval.

En savoir plus

Le monde a ses raisons. La physique au cœur du quotidien

Comment se fait-il que les meilleurs archers parviennent, une fois sur deux, à atteindre une cible de dix centimètres de diamètre placée à soixante-dix mètres, alors que la flèche est soumise dès qu’elle est lâchée à une série de perturbations complexes ? Pourquoi est-il si facile de tenir en équilibre en roulant à vélo – une fois passée la période d’apprentissage – alors que c’est quasiment impossible à l’arrêt ? Comment est-il possible de chauffer une maison en prenant de la chaleur à l’extérieur, où il fait plus froid qu’à l’intérieur ? Pourquoi l’eau éteint-elle les incendies, et est-ce toujours vrai ? Pourquoi la force de frottement qu’il faut vaincre pour déplacer une brique posée sur le sol en la poussant du pied ne dépend-elle que du poids de la brique et non de l’aire de la surface de contact ? Pourquoi

En savoir plus

Venez découvrir

Podcast

RECHERCHE PAR THÈME